La statue

Ce mythe malgache raconte l'histoire de la création de l'humanité car au début, sur toute la terre il n'y avait que deux hommes et une femme qui ne se fréquentaient pas.

Statues sur les poteaux funéraires (aloalos)

Le premier des hommes sculpta une statue en bois à l'effigie d'une belle femme. Il en tomba amoureux et il ne cessait pas de lui parler tout le temps.

Lors d'une partie de chasse le deuxième homme tomba nez à nez avec la statue, mais son dénuement le choqua et il décida de lui donner des vêtements et des bijoux.

La femme, quant à elle, se lamentait de sa grande solitude lorsqu'il découvrit à son tour la magnifique statue. Elle tomba à genou devant la statue et implora Dieu de lui donner vie pour qu'elle devienne son amie. Sa prière fut entendue à condition qu'elle prenne bien soin de sa future nouvelle amie. Elle emporta la statue et la tint embrassée toute la nuit. Au matin, la statue était devenue une belle jeune fille bien vivante.

Les deux hommes vinrent voir la femme et réclamèrent la statue. La femme refusa et elle s'adressa à nouveau à Dieu pour qu'il tranche la question. Dieu décréta que l'homme qui avait sculpté et créé la statue prendrait le nom de "père" et que celle qui lui avait donné vie prendrait le nom de "mère". L'homme, qui lui avait donné les vêtements et les bijoux serait appelé le "mari", puisqu'il avait pris soin d'elle.

Le premier homme et la femme se marièrent, ainsi que le deuxième homme et la jeune fille-statue et engendrèrent tous les humains.

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]