Caméléon

Les caméléons apparaissent souvent dans les mythes de différentes ethnies

Ce petit lézard arboricole, aux yeux mobiles et indépendants, à la queue préhensible et à l'étonnante peau qui peut changer de couleur, le caméléon ne pouvait pas être absent des légendes mythologiques. Ces caractéristiques étonnantes ont conduit à lui attribuer des pouvoirs magiques.

Caméléon
Caméléon

Les caméléons apparaissent souvent comme les messagers ou les intermédiaires entre l'Être suprême et les autres divinités ou les êtres humains. Par exemple Agemo, le caméléon de la mythologie yoruba, est envoyé par Olorun pour savoir comment Obatala organise la Terre et ce dernier lui fait répondre par Agemo que les choses iraient mieux s’il y avait un peu plus de lumière. Alors Olorun créa le soleil.

Dans les mythes sur l’origine de la mort, un caméléon était souvent l'un des deux messagers envoyés par le Créateur pour dire à l'Homme que la mort est temporaire ou permanente. Ainsi, le caméléon doit transmettre le message divin que les gens mourraient, mais renaîtraient par la suite.

C’est ainsi qu’on retrouve ce mythe dans un grand nombre de mythologies différentes. Les dieux suprêmes Chiuta (Malawi), Lesa (Zambie), Mulungu (Afrique de l’est), Ngai (Afrique de l’Ouest), Nyame (Zambie et Zimbabwe), Qamatha (Xhosa), Umvelinqangi (Zoulou), Unkulunkulu (Zoulou) et Zimu (Ndebele) ont envoyé un caméléon porteur d’un message de vie éternelle.

Mais à chaque fois un animal plus rapide, un lézard, un oiseau, ou un lièvre, arrive le premier et donne aux gens le message que la mort sera permanente. Lorsque le caméléon arrive enfin, les gens ne le croient pas et n’acceptent pas son message de renaissance.

Un jour, le caméléon trouva un homme et une femme dans ses filets à poissons et, ne connaissant pas cette nouvelle espèce, il la montra au dieu Mulungu. Mulungu décréta qu'ils étaient autorisés à vivre sur la Terre. En ce temps là les gens étaient immortels, et ils se multiplièrent rapidement. Quant aux dieux, qui vivaient alors sur la terre, ils retirèrent au ciel, donnant au caméléon un message à délivrer au peuple : ils mourraient, mais pourraient revenir à la vie. Ils ont donné au lézard un message différent - les hommes mourraient et ne ressusciteraient pas. Le lézard est arrivé le premier avec son message et ainsi les hommes sont devenus mortels définitivement.

Dans certaines cultures le caméléon n'est pas bien vu : pour les Zoulou il n'y a pas pire malchance que de trouver un caméléon dans sa hutte. Pour d'autres comme les Mensa d'Ethiopie le caméléon est réputé pour soigner les maux de tête; on le place sur la tête du malade et quand le caméléon change couleur il emporte le mal avec lui.

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]