Abuk

Abuk est la première femme qui a été élevée au statut divin dans la mythologie du peuple Dinka dans le sud du Soudan. Son emblème est un petit serpent.

Son emblème est un petit serpent.

Abuk
Abuk

C'est le grand dieu Nhialic qui créa le premier homme (Garang) et la première femme (Abuk) avec de l'argile. Comme ils étaient tout petits et il les plaça dans un pot qu’il ferma. Plus tard quand il a ouvert le pot, Garang et Abuk étaient entièrement développés. Leurs enfants furent appelés Deng, Candit et Nyaliep.

Déesse des jardins et patronne des femmes, Abuk préside aux activités des femmes, en particulier la culture du mil. Elle est aussi la déesse des rivières et des cours d'eau, sources de la vie. Elle doit assurer le bon approvisionnement en eau à tous les êtres vivants. Garang a en charge tout le reste.

Au commencement du monde, une corde reliait la Terre et le ciel où résidait le dieu suprême, Nhialic. Nhialic autorisa Abuk et son mari, Garang, à planter et à piler un seul grain de mil par jour pour leur subsistance.

Un jour Abuk, qui devait avoir faim, planta plusieurs grains de mil. Elle utilisa une houe à long manche pour préparer le terrain. A cette époque, le ciel était très près de la Terre et Abuk heurta accidentellement Nhialic avec le manche de sa houe. Cela irrita tellement le dieu qu'il s'éloigna de la Terre et il retira sa participation aux affaires humaines.
Il envoya Atoc, le petit oiseau bleu, couper la corde qui reliait la Terre et le ciel. Désormais il était impossible aux hommes d'atteindre le ciel.

A cause de cela, les gens durent travailler dur pour se procurer leur nourriture et la maladie et la mort arrivèrent sur Terre.

Néanmoins, les Dinka honorent Abuk comme la première femme et voient en elle l'origine de toutes leurs traditions. Elle est célébrée lors des festivals et des rituels des Dinka.

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


28-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]