Ifa

Selon la tradition Yoruba, Eshu a donné le système de divination nommé Ifa aux hommes.

Babalawo

Il fut un temps où les hommes ne faisaient pas suffisament d'offrandes aux Orisha qui dépérissaient. Eshu alla trouver Yemoja, orisha de la rivière Ogun, et son époux, Orungan, pour avoir leurs avis sur la façon de résoudre ce problème.
Yamoja lui dit qu'il fallait trouver quelque chose dont les Hommes auraient toujours besoin.

Alors Ogun lui donna 16 noix de palme et et lui dit que s'il leur apprenait leur signification, les hommes recommenceraient à faire des offrandes.
Les singes lui recommandèrent de voyager à travers le monde pour recueillir des informations sur chacune des 16 noix et consulter les autres Orisha. Puis il pourrait finalement transmettre ces connaissances aux humains.
Dès que les humains eurent appris à consulter les noix de palme (ikines) et ainsi de prévoir des événements futurs, ils recommencèrent à offrir des offrandes aux orishas.

Les initiés qui maîtrisent l’oracle, sont appelés babalawo (père des secrets) pour les hommes ou, iyanifá ou iyaonifá pour les femmes.
Ce système de divination est composé de 16 figures de base dont le nombre total de combinaisons est de 256 signes (odu Ifá) obtenus par la manipulation des ikines. A partir d'un odu ifa déterminé, le babalawo se réfère à l'un des 256 volumes (odu) divisés en vers appelés ese, dont on ne connaît pas le nombre exact car il ne cesse d’augmenter (environ 800 ese par odu).

L'Ifa fait partie de la liste représentative du patrimoine oral et immatériel de l'humanité de l'Unesco.

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


14-Mar-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]