Tristan & Iseut

Tristan est le fils de Rivalen, roi du Léonois et de Blanchefleur, sœur du roi Marc de Cornouailles, dès sa naissance voué au malheur.
Iseut (Iseult, Yseut, Yseult, Isolde ouYsolde) la blonde est la fille du roi d'Irlande.

❖ Légendes

Tristan et Iseut
Edmund Blair Leighton (1902) CP

Son père perd sa couronne, et sa mère meurt en le mettant au monde. On comprend rapidement pourquoi il se nommait ainsi. Parti à l'aventure après avoir été élevé par Gorvenal, Tristan, alors âgé de quinze ans, arrive à la cour de son oncle le roi Marc, et fait l'admiration de tous, tant par sa bravoure que par ses dons de harpiste.

Mais ayant tué le géant Morholt, beau-frère du roi d'Irlande, il est blessé par sa lance empoisonnée et on le laisse, seul, dans une barque à l'abandon, qui finit par aborder en Irlande, où Tristan se fait passer pour le jongleur Tantris. La reine, vient à son chevet, le guérit par enchantement et lui demande d'initier sa fille, Iseut-la-Blonde, à la musique.

Quand il revient en Cornouailles, les barons l'accusent de vouloir empêcher le mariage de son oncle qui commence à se faire vieux.
Alors Tristan offre d'aller chercher lui-même la seule jeune femme dont le roi parle tout le temps. Dans une autre version de la légende, il doit retrouver la jeune fille dont un cheveu d'or serait tombé aux pieds du roi, lâché par une hirondelle qui voulait en tapisser son nid.

Tristan se rendit donc une nouvelle fois en Irlande où il tua le terrible dragon qui dévastait la région. Il lui trancha la langue empoisonnée mais se fit assommer d'un coup de queue du monstre agonisant.

Yseult
Iseut Gaston BUSSIERE
Et Tristan l'offre à Iseut, en disant : « Belle Iseut, buvez ce breuvage. » Iseut boit une gorgée et tend la coupe à Tristan qui la vide à son tour d'un trait. Aussitôt il regarde Iseut d'un air égaré, et l'émoi et la frayeur se peignent sur la figure d'lseut.
  Qu'ont-ils fait ? Hélas ! ce n'est pas le vin de la réserve qu'ils ont bu, ce n'est cervoise ni piquette, mais le boire enchanté que la reine d'lrlande a brassé pour les noces du roi Marc ! Brangaine est saisie d'un terrible doute; elle s'enfuit éperdue. Dieu ! si elle s'était trompée ! Elle se hâte de descendre dans la soute : elle voit le tonneau de boire herbé à moitié vide : « Malheur, malheur à moi ! s'écrie-t-elle. Tristan, hélas ! Hélas ! Iseut ! Vous avez bu votre destruction et votre mort ! »
  Cependant le poison d'amour se répand dans les veines du valet et de la pucelle. Hier ennemis, les voici aujourd'hui remplis de désir l'un pour l'autre. Le lien qui les attache l'un à l'autre leur entre profondément dans la chair, et jamais ils ne pourront s'en guérir. Vénus, la redoutable chasseresse, les a pris dans ses filets  le dieu d'Amour leur a décoché sa flèche mortelle  il a planté son drapeau dans leur cœur  il les tient pour toujours à sa merci. Chacun se sent vide et las, comme étourdi par le breuvage. Ils n'osent encore échanger leurs pensées; mais quand leurs yeux qui se fuient se rencontrent dans un éclair, c'est un périlleux regard qui attise le feu qui déjà les consume.
(Récit de Thomas d'Angleterre)

 

Iseut Gaston BUSSIERE

Il fut découvert par des paysans qui l'amenèrent au château où il demanda Iseut en mariage pour le roi Marc. Or celle-ci s'aperçut qu'un éclat trouvé dans la tête du géant Morholt provenait de l'épée de Tristan, la jeune fille voulut le tuer. Sa mère obtint qu'elle pardonne et lui remit un philtre qui l'unira amoureusement au roi Marc pour toujours.

Toutefois, au cours de la traversée, Tristan et Iseut, par une fatale erreur, boivent le philtre d'amour qui l'enchaînera jusqu'à la mort.

On célèbre bientôt les noces de Marc et d'Iseut sont célébrées mais, la nuit venue, elle se fait remplacer dans le lit nuptial par sa fidèle Brangien (Brangaine). Tristan et Iseut continuent de s'aimer, et les ennemis de Tristan (spécialement Andret) le font bannir de la cour, bien que le roi ne parvienne pas à le croire coupable. Les deux amants, malgré tout, continuent de se voir: ils se donnent rendez-vous la nuit, dans le jardin, sous un arbre près de la fontaine et, pour convenir du rendez-vous avec la jeune fille, Tristan jette dans cette fontaine des morceaux de bois qui sont autant de signes convenus entre eux. Dénoncé de nouveau par le méchant nain Frocin, Ils sont condamnés au bûcher: mais, sauvés par miracle, ils se réfugient dans la forêt où ils mènent une vie misérable.

❖ Arts

Tristan et Iseut buvant le philtre
John DUNCAN
City of Edinburgh Museums
Tristan et Iseut
Herbert DRAPER
La rencontre dans l'escalier
Frédéric-Guillaume BURTON

page 2 page suivante

Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]