Brangien

Brangien (ou Brangaine ou Brangwain) l'Avisée ou, plus péjorativement la Rusée, la Corneille Blanche, est l'amie, la suivante et finalement le double d'Iseult.

Le philtre d'amour E. de MORGAN

C'est elle qui fait boire le philtre d'amour sur le bateau ramenant Iseult et Tristan d'Irlande en Cornouailles.
Cet acte n'est pas une erreur de sa part, mais une volonté délibérée pour obliger Tristan à aimer Iseult dont il ne pourra guère se passer plus d'un mois d'affilée (d'autres périodicités sont également évoquées), ce qui équivaut à un cycle lunaire, et ceci pendant trois années.
Mais d'une façon plus générale il est dit que c'est à la suite d'une erreur que Brangien donna à boire le philtre d'amour destiné au roi Marc.

L'effet du philtre ne se fait pas attendre mais par loyauté envers son oncle, Tristan tente de combattre le désir qui s'empare de lui.

Tristan, Yseult et Brangien. ( XVe)

C'est Iseut, la première, qui avoue son amour. Voyant Tristan et Iseut prêts à succomber à la passion, Brangien leur avoue l'origine du trouble et les met en garde contre son caractère irréversible. Effectivement, au troisième jour de mer, les deux jeunes gens, deviennent amants.

Le soir des noces d'Iseult et du roi Marc, ayant conservé sa virginité, c'est Brangien qui prend la place d'Iseult dans le lit conjugal.

Iseult a peur que Brangien ne les dénonce et elle décide de la faire tuer. Iseult demande à Brangien d'aller cueillir des simples dans la forêt et elle paye deux serfs pour l'assassiner. Devant la gentillesse de la jeune fille, les deux serfs lui laissent la vie sauve.


Brangien et Iseult se réconcilient, et se jurent une amitié indéfectible.

Mx
❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]