Roi Arthur

Le roi Arthur est le héros de nombreuses légendes arthuriennes et de romans de chevalerie depuis le moyen-âge.

Arthur
Roi Arthur par Innocenti

Chef militaire des Bretons (Britons), il lutta contre l'envahisseur saxon vers l'an 500. Devenu légendaire, il représente le roi idéal venu rétablir dans leur puissance les Bretons divisés. Chantée par les bardes gallois puis par divers auteurs de chroniques (Nennius, Geoffrey de Monmouth), sa geste fut développée par Wace puis par Chrétien de Troyes qui en fit un portrait moins avantageux que celui de la légende. Le cycle romanesque qui s'achève avec le célèbre roman "La Mort le roi Arthur" (1215/1235) a largement contribué à diffuser l'image traditionnelle du roi Arthur et des chevaliers de la Table ronde.

Arthur est le fils du roi Uther Pendragon et de la duchesse Ygraine de Cornouailles.
Sa mère avait été mariée une première fois à Gorlois, duc de Cornouailles et un de ses fidèles alliés. Uther en tomba amoureux dès qu'il la vit et lui fit porter de magnifiques bijoux par Urfin. Quand elle comprit le but de ces présents la vertueuse Ygraine les refusa et menaça Urfin de tout raconter à son mari si par malheur il revenait. Fou d'amour Uther consulta le magicien Merlin qui accepta de lui rendre service à condition que l'enfant qui naitrait de cette union lui soit confié. Merlin donna à Uther l'apparence du duc et partagea la couche d'Ygraine sans qu'elle ne se doute de rien.
Pendant cette même nuit le duc fut tué dans une escarmouche hors de son château. Quelques temps après Uther épousa alors Ygraine.

❖ Arthur, le roi
Merlin emportant Arthur
par N.C. WEYTH

Quelques mois plus tard la reine accoucha d'un fils qui sera confié dès sa naissance à Merlin selon le pacte qui avait été conclu.
Merlin quitte immédiatement le château pour aller donner le bébé à Ectorius (connu aussi sous les noms d'Antor, Auctor ou Hector) et à dame Flavilla, vassaux loyaux qui l'élèvent avec leur fils Keu mais en ignorant totalement son origine. Avant de partir il leur dit seulement de le nommer Arthur et de lui apprendre le métier des armes.

Alors âgé de 15 ans, le jeune écuyer alla à Winchester avec sa famille d'adoption pour assister à un tournoi qui avait réuni les meilleurs princes et nobles venus pour participer à la succession d'Uther. Par malheur Arthur avait oublié l'épée de son seigneur. Comme un fou il cherche à s'en procurer une quand il voit une épée figée dans une enclume elle même fixée dans un rocher. Il se dit alors que s'il pouvait prendre cette épée, il la porterait à son frère. Sans descendre de cheval, il la saisit par la garde et l'emporta, dissimulée sous un pan de sa tunique. Lorsque son frère qui l'attendait en dehors de la ville l'aperçut, il alla à sa rencontre pour lui demander son épée. Arthur lui expliqua qu'il n'avait pu la trouver mais qu'il lui en apportait une autre et il sortit l'épée de dessous sa tunique en lui disant que c'était l'épée du perron. Keu la prit aussitôt, la dissimula sous un pan de sa tunique et partit à la recherche de son père pour lui dire qu'il serait roi puisqu'il avait l'épée. Austor ne le crut pas et Keu préféra avouer la vérité.

Arthur
Arthur retire l'épée

Arthur remit l'épée en place et la retira à nouveau sans effort. Alors Auctor lui révéla qu'il n'était pas son père. Il lui expliqua alors tout ce qu'il avait fait pour lui et comment sa femme l'avait allaité en sevrant son propre fils et en confiant celui-ci à une nourrice à gages. Il lui demanda donc de faire quelque chose pour son fils s'il avait la grâce d'être roi et qu'il l'aiderait pour y parvenir.

La rumeur se propagea rapidement: un simple écuyer avait retiré l'épée c'était lui le nouveau roi comme l'indiquait la phrase gravée en lettres d'or sur sa garde. Une partie des nobles, Auctor en tête, fit aussitôt allégeance au jeune homme, mais un grand nombre de barons et même le peuple refusèrent de le reconnaitre comme leur nouveau roi jugeant qu'il était trop jeune pour une telle charge. A ce moment Merlin arrive et explique les origines royales d'Arthur.

Même avec l'appui de Merlin, le tout jeune roi eut du mal à asseoir son pouvoir à cause de la rébellion de certains seigneurs qui ne reconnaissaient pas sa légitimité.

Selon l'historien Nennius le roi en tant que chef de guerre livra douze batailles Il livra la bataille de Bedwayne avec l'aide des armées de français amenées par Ban et Bohort

De plus il eut à lutter contre les envahisseurs Saxons (Bataille du mont Bodon et celle de Caledon Wood) et Irlandais qui menaçaient l'intégrité du territoire. Avec son fidèle allié, Hoel, il combattit aussi les romains à la bataille de Paris.

❖ Amours

Si Guenièvre est la femme qui occupe principalement le coeur du roi Arthur, d'autres femmes apparaissent dans les récits et ont su capter le coeur du roi.

Mariage d'Arthur et de Guenièvre
par Lancelot SPEED

Arthur épousa Guenièvre, fille de Léodagan, et il aurait eu un fils, Lohot, qui avait quitté la cour pour chercher l’aventure. Mais Lohot avait une étrange manie: lorsqu’il tuait un homme, il s’endormait aussitôt sur sa dépouille. C'est ainsi qu'il s'endormit sur le cadavre du géant Logrin qu'il venait de tuer. Keu qui voulait rapporter la tête du géant à son roi, le tua accidentellement.

• Dans Lancelot, Arthur alla combattre en Ecosse les envahisseurs Saxons et Irlandais. Il fit la connaissance de la belle Camille, une enchanteresse d'origine saxonne dont tout le savoir venait d'un livre magique. Elle refusa son amour ce qui ne fit qu'augmenter le désir du roi. Sachant qu'elle le regarde du haut de la tour Arthur se surpasse pendant la bataille. A la fin du combat elle vient vers lui et l'invita à partager sa couche. Arthur accepte l'invitation en précisant qu'il viendra s'il peut faire avec elle ce que ferait un chevalier avec son amoureuse. Le soir venu, Arthur accompagné de Guerrehés vient partager le lit de Camille et le frère de Gauvain celui d'une demoiselle. Mais pendant la nuit quarante chevaliers font irruption dans la chambre et capturent les deux hommes. Camille ne s'en tient pas là puisqu'elle réussit à faire capturer Lancelot, Galehaut Gauvain et Lancelot. Heureusement le roi Yver parvient à les libérer.

• L'autre femme qui émue le roi fut la fausse Guenièvre. Une femme qui prétend que la reine est une usurpatrice et qu'elle-même est l'épouse légitime du roi. Il se laisse séduire et condamne la vraie Guenièvre à la honte et au bannissement. Cependant, la santé du roi et du royaume ne cesse de décliner, et la fausse Guenièvre est obligée d'avouer la supercherie. Lancelot doit insister pour que la reine reprenne sa place auprès d'Arthur

page 2 page suivante

Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]