GLOSSAIRE


ADOUBEMENT
L'adoubement est un rite initiatique qui confère le titre de chevalier. L'Eglise conféra très tôt un caractère sacré à cette cérémonie.
BALLADE
Poème de la fin du moyen-âge.
BOUTEILLER
Echanson, qui était chargé du service des boissons.
CHEVALIER
Titre reçu au cours de la cérémonie de l'adoubement.
COURTINE
Teinture servant à séparer plusieurs espaces dans une même pièce.
DESTRIER
Cheval de bataille monté par un chevalier en armes. Il est appelé ainsi car l'écuyer le mener à main droite.
DON CONTRAIGNANT
Très fréquent dans les récits arthuriens, il s'agit d'une demande qui doit être acceptée sans en connaître le contenu au préalable.
ESCARBOUCLE
Pierre précieuse d'un rouge foncé qui était capable de briller dans l'obscurité.
GONFANON
Etendard ou simple pièce d'étoffe attaché à une lance.
GASTE
Adjectif qui signifie dévasté, désolé.
LAI
A l'origine poème musical qui devient au moyen-âge une poème narratif.
LAI(E)
Se dit d'un religieux ou d'une religieuse qui n'étaient pas destinés aux ordres sacrés, rendaient les services matériels dans un couvent.
LICES
Enceintes faites de palissades.
PALEFROI
Cheval de promenade ou de voyage.
RECREANTISE
Abandon du combat, lacheté.
RONCIN
Cheval de charge ou monture des écuyers.
SENECHAL
A l'origine, homme qui présentait les plats; Puis c'est devenu une fonction très important avec les insignes du pouvoir: bâton et chapeau.
VALLET :
Jeune homme qui servait pendant plusieurs années à la cour d'un seigneur pour y faire son éducation.
VAVASSEUR
Homme de petite noblesse, vassal d'un vassal.
VILAIN
Paysan.
VILENIE
Acte répréhensible et peu délicat.