Tristan & Iseut

Enfin on les découvre, mais les voyant si chastement dormir, avec entre eux d'eux l'épée de Tristan qui les sépare, le roi Marc, ému, respecte leur sommeil.

Alors Tristan ressent une grande douleur, jamais il n'y en a eu et jamais il n'y en aura de plus grande. Il se tourne vers le mur et dit alors : « Que Dieu nous sauve, Yseult et moi !
Puisque vous ne voulez pas venir à moi, votre amour me tue. Je ne peux plus retenir ma vie. Je meurs pour vous, Yseult, ma belle amie. Vous n'avez pas pitié de ma souffrance mais vous éprouverez la douleur de ma mort.
C'est pour moi, mon amie, un grand réconfort que de savoir que vous pleurerez ma mort ». Il dit trois fois « Amie Yseult », à la quatrième il rend l'esprit.
Récit de Thomas d'Angleterre.
Tristan et Iseut
Edmund Blair Leighton (1902) CP

Mais, voulant laisser une trace de son passage, il dépose sa propre épée à la place de celle de Tristan, met au doigt d'Iseut son anneau et, avec son gant, la préserve d'un rayon de soleil. Touchés par tant de générosité, Iseut réapparaît à la cour et Tristan part en exil pour la Bretagne où il épouse la jolie fille du duc Hoël, Yseult-aux-Blanches-Mains, et se lie d'amitié avec son frère Kaherdin. Tristan, cependant, n'approche pas sa femme et, tente par tous les moyens de revoir Iseut-la-Blonde. Déguisé en lépreux, en pénitent, en fou, il mendie sur son chemin et, à son retour, assiste Kaherdin dans une périlleuse aventure d'amour. Kaherdin est tué et Tristan blessé à mort. Alors il invoque Iseut-la-Blonde qui seule peut le guérir; elle se rend aussitôt à son appel. Cependant, Iseut-aux-Blanches-Mains, jalouse, trompe le moribond en lui faisant croire que le navire arrive sans elle.
Tristan meurt désespéré et Iseut-la-Blonde, à peine débarquée, s'écroule sur son corps et meurt elle aussi.

Yseult va droit vers le corps : elle se tourne vers l'Orient, elle prie humblement pour son ami. « Ami Tristan, quand je vous vois mort, il m'est impossible de trouver une bonne raison de vivre. Vous êtes mort de l'amour que vous me portiez, et moi je meurs, ami, de tendresse, puisque je n'ai pas pu venir à temps vous guérir de votre mal.
Ami, ami, à cause de votre mort je ne trouverai jamais de réconfort en aucune chose. Je ne ressentirai jamais de joie, ni de gaieté, ni de plaisir à rien.
Maudit soit cet orage, qui me fit tant rester en mer que je n'ai pas pu venir à vous ! Si j'étais arrivée à temps, je vous aurais rendu la vie, ami, et je vous aurais parlé doucement de l'amour qu'il y avait entre nous.

Le roi Marc, qui a appris en même temps la mort des amants et le secret du philtre, fait ensevelir les deux corps en Cornouailles
De leur tombe, vont surgir deux arbres qui s'entrelaceront indissolublement ; surtout que l'on ne s'avise point de les couper, car ils surgiraient plus vivants encore.
Dans d'autres versions, un arbre naît du cœur de Tristan et ses branches rejoignent la tombe d'Yseult.

❖ Arts
Tristan, Yseult et le philtre
J.W. WATERHOUSE (1916)
Art Renewal Center Museum
Tristan et Isolde
Hugues MERLE
La mort de Tristan
Marianne STROKES (1902)
tableaux à voir
cliquez pour voir


❖ Filiation
Blanchefleur Rivalen
TRISTAN
Epouse* / amante Enfants
Iseut-aux blanches- mains *  
Iseut la blonde  

Iseut Gormont
ISEUT-la-blonde
Epoux* / amant Enfants
Marc*  
Tristan  
❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]