Aphrodite

♥ Amours des mortels.
Vénus pleurant Adonis
Jean-Faur COURREGE (1753)
Musée des BA de Bordeaux

La beauté d'Aphrodite avait troublé tous les dieux. Le maître des dieux lui-même céda à son pouvoir : « Elle égara l'esprit de Zeus, trompa cette âme prudente, et unit le dieu à des femmes mortelles. »

On lui prêtait aussi des amants chez les mortels et quelques enfants furent les fruits de ses amours.

Mais si elle savait inspirer l'amour elle en fut aussi la victime puisqu'elle ressentit une forte passion pour Adonis et pleura longuement sa mort. Plus tard elle enleva Phaéton à Eos et ne sut résister à Cinyras le roi de Chypre qu'elle combla de présents.

• Adonis.
Vénus et Adonis
Abraham BLOEMAERT (1632)
Musée de Copenhague

Aphrodite métamorphosa Smyrna, la fille du roi Cynéras en arbre à encens après lui avoir inspiré un amour incestueux, car elle s'était vantée d'être plus belle que la déesse elle-même.
Elle confia Adonis bébé à Perséphone pour l'élever mais cette dernière tomba amoureuse du jeune homme quelques années plus tard.

Aphrodite ayant découvert le très charmant jeune homme en tomba aussi amoureuse mais cette fois elle semblait très éprise de son jeune amoureux ce qui entraîna une vive dispute entre les déesses. « Elle ne se montre même plus dans le ciel : elle préfère Adonis au ciel. Elle s’attache à ses pas ; elle l’accompagne partout... »

Zeus fut amené à les départager et il décida qu'Adonis resterait un tiers de l'année avec Perséphone, un tiers avec Aphrodite, et qu'il disposerait du dernier tiers à sa guise.
Mais Aphrodite tricha en portant sans cesse sa ceinture magique et en demandant à Adonis de lui consacrer sa part de liberté.
Hélas Adonis fut tué à la chasse par un sanglier qui aurait été mis sur son chemin par Arès qui se sentait délaissé ou par Apollon rendu aveugle son fils, Érymanthos qui avait surpris la déesse au bain. Adonis retourna donc avec Perséphone dans son royaume des Enfers. A nouveau Aphrodite intercéda auprès de Zeus pour que la règle du partage fût rétablie.

• Anchise.
Vénus et Anchise
Benjamin Robert HAYDON

Pour se venger d'avoir été éconduit, « Zeus inspira à son tour à Aphrodite le doux désir de s'unir à un homme mortel ».
C'est ainsi que la déesse s'éprit d'une irrésistible passion pour le Troyen Anchise, dont la beauté égalait celle des dieux. Un jour que celui-ci faisait paître ses troupeaux sur le mont Ida, Aphrodite alla le rejoindre. Auparavant elle s'était rendue dans son sanctuaire de Paphos, où les Charites avaient oint son corps d'une huile incorruptible et odorante, et l'avaient parée de ses plus précieux joyaux. « Son voile était plus brillant que l'éclat de la flamme ; elle portait des bracelets, des pendants d'oreilles, son cou était chargé de colliers d'or, sa poitrine délicate resplendissait comme la lune. »

Vénus et Enée blessé
Iapix soigne sa blessure.

Tandis qu'elle gravissait les pentes de l'Ida, les loups velus, les lions hérissés, les panthères agiles folâtraient autour d'elle ; « à ce spectacle, elle se réjouit et jeta l'amour dans leurs coeurs ».
Parvenue auprès d'Anchise, la déesse se fit passer pour la fille d'Otrée, roi de Phrygie, et lui marqua son désir de devenir son épouse. Sans plus attendre, Anchise conduisit Aphrodite vers la couche bien préparée, recouverte de peaux d'ours et de lions ; et là, « un mortel, par la volonté des dieux et du destin, dormit avec une Immortelle, sans savoir qui elle était ».
Au réveil, Aphrodite se manifesta à Anchise dans sa splendeur de déesse, et, comme le berger s'effrayait, redoutant la vieillesse prématurée dont est frappé l'homme qui s'est uni aux déesses immortelles, elle le rassura et lui promit un fils, qui serait semblable à un dieu. Elle lui demanda seulement de ne point révéler le nom de la mère de cet enfant, qui fut plus tard le pieux Enée, prince de Dardanos, qui est plus connu dans les mythes de Rome.
• Elle aurait eu un autre enfant d'Anchise, Lyros, qui devint prince de Dardanos à côté de Troie.

• Phaethon.

Aphrodite enleva Phaéthon, fils de Céphale et d'Eos, pour en faire le gardien nocturne de son sanctuaire en Syrie. Et elle se retrouva mère du petit Astynoos qui plus tard devint prince de Syrie.
Phaon est peut-être un autre nom pour Phaethon

• Boutès.
Mx

Boutès était le fils de Téléon et de Zeuxippe, fille du dieu-fleuve Eridan. Il fit partie des argonautes qui allèrent en Colchide chercher la Toison d'Or. Lors du passage dans la zone des Sirènes et malgré les efforts que faisait Orphée pour masquer leurs chants, il se jeta à l'eau pour les rejoindre. Sur le point de se noyer il fut sauvé par Aphrodite qui le conduisit à Lilybaeum sur la pointe ouest de la Sicile. Elle lui aurait donné un fils, Eryx, qui fut roi de Sicile et fut tué lors d'un combat de lutte par Héraclès.
Toutefois selon Apollodore Eryx serait un fils de Poséidon.


22-Mar-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]