POSÉIDON ⑶

Poséidon était avide de royaumes terrestres et maintes fois il entra en conflit avec d'autres divinités pour entrer en possession d'un bout de terre.

• Athéna

Dispute de Minerve et de Neptune au sujet d'Athènes
Athéna contre Poséidon
N. HALLE
© Musée du Louvre

Un jour il revendiqua l'Attique en plantant son trident dans l'acropole d'Athènes où se forma aussitôt un puits d'eau salée qui s'y trouve encore.
Plus tard, au cours du règne de Cécrops, Athéna vint et s'installa d'une manière plus agréable en plantant le premier olivier près du puits. Poséidon, furieux, la provoqua en combat singulier et Athéna était prête d'accepter si Zeus ne s'était interposé et ne leur avait ordonné de se soumettre à un arbitrage pour savoir qui avait fait le cadeau le plus utile. Zeus n'émit pas d'opinion, mais tous les autres dieux soutinrent Poséidon et toutes les déesses soutinrent Athéna. Et ainsi, à la majorité d'une voix, le tribunal décréta qu'Athéna avait plus de droits sur le territoire parce qu'elle lui avait fait un meilleur cadeau et le plus utile.
En ce qui concerne Trézène, Zeus donna l'ordre que la cité fût partagée entre eux deux ce qui ne fut agréable ni à l'un, ni à l'autre.

• Hélios

Une contestation s'éleva également entre Poséidon et Hélios à propos de l'isthme de Corinthe. Briarée, choisi pour arbitre, accorda à Hélios l'Acrocorinthe et abandonna le reste de l'isthme à Poséidon; ce fut là l'origine du culte particulier dont Poséidon était honoré dans l'isthme de Corinthe, et qui avait pour principale manifestation les célèbres jeux Isthmiques.

• Héra

Poséidon revendiqua l'Argolide à Héra et il refusa de comparaître devant ses pairs olympiens, qui, disait-il, étaient prévenus contre lui. Mais un tribunal composé des trois dieux-fleuves, Inachos, Cephisos, et Asterion, rendit un jugement en faveur d'Héra. Très déçu par ce jugement Poséidon fit disparaitre toute l'eau de l'Argolide sauf après les pluies où des inondations catastrophiques ravageaient la région. Toutefois il fit une exception pour Lerna grâce à la demande d'Amymoné.

• Divers

Les chevaux de Neptune
par Walter CRANE (1892)
Enfin Poséidon disputa sans succès Égine à Zeus, Naxos à Dionysos, et dut céder à Apollon le territoire de Delphes, qu'il possédait jusque-là en commun avec Gaïa, et en échange duquel il reçut l'île de Calaurie.

En revanche, la royauté de Poséidon sur la mer demeura toujours incontestée. Il avait établi sa demeure dans les profondeurs de la mer Egée, où « avait été construit pour lui un palais magnifique, éclatant d'or, d'une éternelle durée ». Pour en sortir, il attelait à son char ses coursiers rapides, aux sabots d'airain, à la crinière dorée ; lui-même, se couvrant d'une armure d'or, saisissait un fouet industrieusement façonné, et lançait son char sur la plaine liquide. Autour de lui s'ébattaient les monstres marins, sortis des profondeurs des abîmes pour rendre hommage à leur souverain ; la mer joyeuse s'ouvrait devant lui, et le char volait avec légèreté sur les flots, qui ne parvenaient pas à mouiller l'essieu d'airain. Mais, le plus souvent, l'apparition de Poséidon s'accompagnait de tempêtes terribles, manifestation des colères bruyantes du dieu.

❖ Filiation

Rhéa
Rhéa
Cronos
Cronos
(Voir Table 29)
Poseidon
POSEIDON
Divinités Enfants
Alcyone Aéthuse
Hyrieos
Hyperenor
Anthas
Amphitrite * Triton
Rhodè,
Benthésicymé
Aphrodite Rhodos
Célaeno Lycos
Nyctée
(Euphémos)
Déméter Despoena
Aréion
Thoosa Polyphème
Gaïa Antée
Mortelles Enfants
Aethra (Thésée)
Alopé Hippothoon
Amymoné Nauplios
Astypalée Eurypyle
Calchinie Perate
Chioné Eumolpos.
Canacé Hopléos, Nirée, Épopée, Aloéos et Triops.
Chrysogénia Mynias
Eurynomé Bellerophon
Euryale Orion
Hippothoé Taphios
Iphimédie Otos et Ephialtès
Larissa Pelasgos,
Achaeos,
Phthios
Libye Agenor
Lysianassa Busiris
Méduse Pégase
Chrysaor
Melantho Delphos
Molione 2 fils
Salamis Cychréos
Théophane Chrysomallos
Tyro Nélée
https://mythologica.fr