ENEE

Enée, prince troyen qui fut un des héros de la guerre de Troie est le fils d'Anchise et de Venus; il devint le gendre de Priam et chef des Dardaniens, il figure dans l'Iliade parmi les auxiliaires des Troyens, et apparaît comme un guerrier à la fois intrépide et plein de sagesse.

Enée fuyant Troie en flammes
par BAROCCI © Galerie Borghese

Il était considéré comme le plus vaillant guerrier après Hector. Des diverses traditions qui le concernent — il aurait, selon les uns, âprement défendu la citadelle d'Ilion ou, au contraire, selon les autres, livré la ville aux Grecs et succédé à Priam —, la plus accréditée était celle qui, selon Stésichore, Timée et Lycophron, représentait Enée partant, après la prise de Troie, avec ses guerriers et le reste des Troyens, en quête d'une patrie nouvelle.

Lors de la prise de la ville il s'échappa en portant son père sur les épaules et perdit sa femme Créuse lors de la traversée la ville saccagée.

Il tenta de lutter avec une poignée de guerriers contre les grecs sur le mont Ida puis il s'embarqua pour chercher une nouvelle contrée plus accueillante.

Après de vains essais d'établissement en Thrace et en Crète il fut accueilli par Didon la reine de Carthage qui lui offrit son coeur et de partager son trône. Mais ce n'était pas le destin qui lui avait été réservé. Il abandonna Didon qui se suicida; il aborda en Sicile où il célébra des jeux funèbres en mémoire de son père qui était mort d'un précédent passage.

Enée et Turnus par Luco Giodano
© Galerie Corsini, Florence

Après ce long périple décrit dans l'Enéide il finit par s'arrêter sur les bords du Tibre, où il aida le roi du Latium, Latinus, dans sa lutte contre les Rutules.
Il épousa Lavinia la fille de Latinus et il bâtit une ville qui fut appelée Lavinium. Il succéda plus tard à Latinus et, après quatre ans de règne, périt assez mystérieusement dans un combat contre les Rutules.

Mais Héra / Junon veillait.
Elle excita la jalousie de Turnus, frère de la nymphe Juturne, qui convoitait lui aussi la main de la jeune fille. Enée s'assura l'alliance d'Evandre et de son fils Pallas, qui habitaient sur le site où se dressera la future ville de Rome, le Palatin. Après une longue guerre les deux chefs décidèrent à s'affronter dans un combat singulier.

❖ Culte

Bien avant que Virgile eût fait de lui le héros de son Enéide, Enée était vénéré par les Romains, sous le nom de Jupiter indiges, comme le fondateur de leur race, et plusieurs grandes familles de Rome, celle des Julii notamment, se flattaient de descendre de lui.
Au culte d'Énée se rattachait celui d'Anna Perenna, soeur de Didon, qui était venue se réfugier auprès d'Enée et qui, en butte à la jalousie de Lavinia, se noya dans le fleuve Numicius.

❖ Iconographie


Cliquez pour voir d'autres oeuvres

❖ Filiation

Vénus Anchise
ENEE
Epouse* Enfants
Créuse* Ascagne
Lavinia*  

❖ Bibliographie

Bibliothèque virtuelle
https://mythologica.fr