PERSÉPHONE ⑵

❖ Amours

Orphée devant Pluton et Proserpine par PERRIER (© Musée du Louvre).

• Toutefois elle tomba amoureuse d'Adonis qui dut lui aussi partager son temps entre la Terre et les Enfers.
Aphrodite avait caché le jeune Adonis dans un coffre et le confia à Perséphone, reine des Enfers. Perséphone eut la curiosité d'ouvrir le coffre et trouva Adonis à l'intérieur. Il était si charmant qu'elle le sortit, le prit dans ses bras et l'éleva dans son propre palais. Un jour à Aphrodite qui se rendit aux Enfers pour réclamer Adonis. Perséphone refusa de le laisser partir car elle en avait fait son amant, Aphrodite en appela à Zeus. Ce dernier sachant fort bien qu'Aphrodite aussi avait des vues sur Adonis, refusa d'être juge dans une querelle aussi déplaisante aussi transféra t-il l'affaire à un tribunal inférieur, présidé par la Muse Calliope. Le verdict de Calliope fut que Perséphone et Aphrodite avaient sur Adonis des droits égaux; mais il fallait aussi lui accorder de petites vacances chaque année afin de lui permettre de se reposer des sollicitations amoureuses des deux insatiables déesses.
En conséquence, elle divisa l'année en trois parties égales: Adonis devait passer l'une avec Perséphone, l'autre avec Aphrodite et la troisième tout seul à se reposer.

Enlèvement de Proserpine
Pluton enlève Proserpine par Andrea APPIANI

• Lorsque Orphée vint demander le retour d'Eurydice, elle fut la première à être sensible à son chant et à son malheur.

• Elle faillit être enlevée une seconde fois par Pirithoos, accompagné de Thésée, qui avait forgé l'invraisemblable dessein de l'épouser. Pour le punir Hadès les fit asseoir sur les chaises de l'Oubli et Hercule arriva à en tirer Thésée seul mais avec la perte la peau de ses fesses qui resta collée sur la chaise.

• Quand le devin Tirésias descendit aux Enfers après sa mort, Perséphone accorda à lui seul parmi toutes les ombres des morts la possibilité de conserver la compréhension des choses.

• Plus tard elle fut séduite par Zeus qui s'était transformé en serpent pour la séduire et elle donna naissance à Zagréus.

❖ Culte

Hadès et Perséphone
Hadès et Perséphone

Perséphone occupe une place importante dans les cultes de nombreuses villes, en particulier ceux d'Éleusis, de Thèbes et de Mégare, ainsi qu'en Sicile et en Arcadie. Divinité infernale, elle est aussi à l'origine une déesse du blé, comme sa mère. Chez les Grecs, la fertilité du sol est étroitement liée à la mort, et les grains de semence sont conservés dans l'obscurité pendant les mois d'été, avant les semailles de l'automne.

Le mythe de Perséphone est également célébré aux mystères de Samothrace, où elle est identifiée à la déesse Axiokersa, ainsi qu'à Pella en relation avec des mystères du culte de Dionysos.

❖ Arts


Tableaux Perséphone
Cliquez ci-dessus pour voir d'autres œuvres

L'enlèvement de Perséphone est un sujet fréquent dans l'art.
En sculpture, l'œuvre majeure est le groupe de Bernini conservé à la Galerie Borghese.
En peinture, elle apparait souvent, attentive, à côté de son époux comme dans les tableaux de Rubens ou de Perrier.

❖ Sources antiques

❖ Bibliographie

Bibliothèque virtuelle
https://mythologica.fr