ZEUS ⑶

Zeus est intervenu dans un grand nombre de légendes qu'il est relativement facile de classifier. En dehors de sa naissance et la prise du pouvoir, ses aventures sont surtout constituées des multiples conquêtes amoureuses que nous verrons dans la page suivante.

1 Le pouvoir

Omphalos
Omphalos de Delphes

Devenu adulte, Zeus décida de détrôner Cronos et de prendre le pouvoir à sa place. Il demanda conseil à Métis, la personnification de la Sagesse, qui lui donna une potion vomitive et Cronos régurgita les enfants qu'il avait dévorés ainsi que la pierre qui avait servi de subterfuge.

Pour affirmer sa puissance, Zeus décida de déposer cette pierre au centre du monde. Il lança deux aigles aux extrémités de la terre et en sens opposé; ils se rencontrèrent à Delphes qui devint de ce fait le centre du monde. Il y déposa la pierre et fit garder l'omphalos (nombril) enveloppé de linges, par un serpent sacré : le Python de Delphes.

 TITANOMACHIE 

Zeus foudroyant Typhon
Zeus foudroyant Typhon

Avec ses frères et sœurs, il lutta contre Cronos et les Titans pendant dix ans en se faisant aider par les Cyclopes et les Hécatonchires
Il dut tuer la gardienne Campé qui les tenait enfermés au fond du Tartare.
Les Cyclopes offrirent des outils qu'ils avaient forgés :
- foudre pour Zeus.
- trident qui ébranle la terre pour Poséidon.
- casque qui rend invisible pour Hadès.
Finalement ils réussirent à vaincre les Titans qui furent enfermés dans le Tartare.
Il partagea alors le monde avec ses frères Hadès et Poséidon.

 GIGANTOMACHIE 

Zeus_Geants
Zeus armé de l'Egide et de son foudre attaque les Géants

Mais cette prise de pouvoir exclusive déplut fortement à leur mère, la Terre, qui excita les Géants contre les Olympiens.
Ce fut alors le début de la Gigantomachie qui ne se présentait pas bien car tous les oracles donnaient les Titans comme invincible à moins qu'un mortel ne vint prêter main forte aux dieux. Ce mortel était bien entendu Héraclès. Afin que son stratagème ne fût pas découvert par Gaïa, il interdit au soleil, à l'aurore et à la lune de luire. Pendant que Zeus brûlait les Géants avec sa foudre, Héraclès fit basculer les montagnes qui les écrasèrent; les survivants furent enfermés dans le Tartare.

 TYPHON 

La dernière épreuve que Zeus eut à surmonter fut le combat contre Typhon pendant lequel il fut fait prisonnier et mutilé; il fut délivré par Pan et Hermès. Finalement il réussit à enterrer Typhon sous l'Etna.

Toutefois des escarmouches sporadiques tentèrent d'ébranler le pouvoir établi.

 ALOADES 

Fils d'Aloée et d'Iphimédie, les Aloades menacèrent d'entasser le Mont Pélion sur le Mont Ossa et d'escalader le ciel pour attaquer les dieux de l'Olympe, comme dans le temps jadis les Géants avaient entassé l'Ossa sur le Pélion puis ils décidèrent d'enlever Héra et Artémis.

2 La rébellion

Zeus armé du foudre
@musée du Louvre (C -470)

Il vint un moment où l'exubérance et les excès de Zeus devinrent à ce point insupportables qu'Héra, Poséidon, Apollon et tous les autres habitants de l'Olympe, excepté Hestia, l'entourèrent par surprise tandis qu'il était endormi sur sa couche, l'attachèrent avec des lanières de cuir et firent cent nœuds afin qu'il ne puisse plus bouger. Il menaça de les tuer sur-le-champ mais comme ils avaient mis son foudre hors de sa portée, ils donnèrent libre cours à leur moquerie.

Tandis qu'ils célébraient leur victoire et discutaient âprement pour savoir qui serait son successeur, Thétis la Néréide, prévoyant une guerre civile prochaine dans l'Olympe, se hâta d'aller chercher Briarée aux cent bras qui défit promptement les lanières, se servant de toutes ses mains à la fois pour libérer son maître le plus rapidement possible.

Ayant repris en main le pouvoir, il chercha les coupables pour les punir. Les dieux furent contraints de se sauver sous diverses formes en Égypte où il les poursuivit sous celle d'un bélier. Comme Héra était à l'origine de la conspiration dirigée contre lui, Zeus la suspendit dans le ciel, une chaîne d'or attachée au poignet et une enclume à chaque cheville. Les autres dieux étaient furieux mais n'osèrent pas lui porter secours malgré ses cris déchirants de l'infortunée Héra. A la fin, Zeus se décida à la libérer à une condition: qu'ils fassent le serment de ne plus jamais s'insurger contre lui; ils obéirent à contrecoeur. Zeus punit Apollon et Poséidon en les envoyant sur la terre se mettre au service de Laomédon, le roi de Troie pour un an et, magnanime, il pardonna aux autres.

3  Les punitions

Pour asseoir son définitivement pourvoir Zeus fut obligé de mater toutes velléités de rébellion
 • Il fit durement punir Sisyphe.
 • Il déclencha un déluge pour punir les hommes (Deucalion).
 • Il punit Prométhée pour avoir dérobé le feu.
 • Il punit Lycaon pour avoir essayé de l'assassiner pendant son sommeil alors qu'il était venu lui demander l'hospitalité, sous la forme d'un simple mortel.
 • Il précipita Héphaïstos au bas de l'Olympe pour la seconde fois, car il avait osé lui reprocher d'avoir laissé sa mère, Héra, suspendue dans le ciel.
 • Zeus punit Salmonée pour avoir contrefait la foudre et le tonnerre.
 • Il punit Tantale1 et Ixion, hommes qui avaient offensé le dieu par leur impiété.
 • Il transforma en montagne, la reine de Thrace, Rhodope et son époux Haemos qui avaient osé se comparer à Zeus et Héra.

4 Légendes diverses

Mais pour maintenir le calme, Zeus intervint avec sagesse dans de nombreuses querelles qui agitaient l'Olympe:
 • Entre Apollon, Xénoclée et Héraclès qui s'était emparé du trépied de la pythie de Delphes;
 • Entre Athéna et Poséidon qui luttaient pour la domination de l'Attique;
 • Entre Aphrodite et Perséphone qui désiraient toutes les deux le bel Adonis;
 • Entre Apollon et Idas au sujet de Marpessa;
 • Tirésias avait été rendu aveugle par Héra pour avoir dit que les femmes avaient dix fois plus de plaisir en amour que les hommes, alors Zeus lui conféra le don de prophétie qu'il conserva même aux Enfers. (version différente avec Athéna).

https://mythologica.fr