HADES ⑴

Hadès (Gr. Ἅιδης; Lat. Hades) était le fils de Cronos et de Rhéa, à qui échut le monde souterrain où vont les ombres des morts. Il régnait avec sa femme Perséphone sur les Enfers et les morts.

Hadès
Hadès

Ce n'était pas un dieu monstrueux mais simplement une divinité implacable et inflexible dont le simple nom était déjà de mauvais augure; c'est pourquoi on utilisait très fréquemment un surnom ou un euphémisme pour le désigner:
- Ploutôn = celui qui enrichit,
- Eubouleus = le Bon Conseiller,
- Aïdoneus = celui qu' on ne voit pas
- Klymenos = Renommé,
- Polydegmon = qui reçoit beaucoup,
- Pylartes = aux portes solidement closes,
- Stygeros = horrible,
- Zeus Katachtonios, ou Zeus Chthonios = le Zeus des Enfers
- Dis ou Dis Pater chez les romains
- Orcus, nom utilisé par les romains mais dont l'origine reste obscure.
Plus tard, il fut aussi considéré comme un dieu dispensateur de la richesse agricole (Ploutôn, celui qui enrichit), d'où sa corne d'abondance.

Il fut identifié avec Sérapis ptolémaïque et avec Pluton romain.

❖ Attributs

Hadès
Hadès sur son char

Il était coiffé de la kunée, casque fabriqué par les Cyclopes qui avait le pouvoir de rendre invisible tous ceux qui le portaient.
Il lui arrivait de le prêter à des mortels comme à Persée quand il alla voir Méduse ou à des dieux comme Hermès quand il combattit les Géants ou Athéna lors du siège de Troie ce qui lui permit de ne pas se faire voir d'Arès.

Il est souvent représenté avec un bident (fourche à deux dents) à la main contrairement à Poséidon qui tient un trident.

Il faut ajouter deux (ou quatre) chevaux bleu nuit qui lui servirent à enlever sa future femme.

Il possédait aussi des troupeaux, qui paissaient dans l'île d'Erythie, l'île rouge. Ils étaient gardés par le berger Ménoétès qui espionna Héraclès lorsque le héros s'empara des troupeaux de Géryon.

❖ Attributions

Hadès est le dieu qui règne sur le monde souterrain des enfers où se trouvent les ombres des morts.

❖ Culte

Hadès, la corne d'abondance et Démeter
Hadès, la corne d'abondance et Déméter
(430 - 420)
Musée archéologique d'Athènes

Il y avait très peu de lieux de culte qui lui étaient destinés. Le seul notable se situe à Elis dans le nord ouest du Péloponnèse et un autre à Eleusis. On lui sacrifiait des brebis ou des taureaux noirs pendant la nuit uniquement. Euripide indique qu'Hadès ne faisait pas l'objet de libations rituelles.

Homère raconte que pour le prier on frappait le sol soit avec ses mains soit avec un bâton.

En plus de la menthe, le cyprès et le narcisse lui étaient consacrés.

❖ Filiation

Rhéa
Rhéa
Cronos
Cronos
Hades
HADES
Epouse* / amante Enfants
Persephone
Perséphone*
Erynnies ?
Mélinoé ?
Mintha  

❖ Sources

Bibliothèque virtuelle
https://mythologica.fr