Créon

Il existe deux personnages qui répondent au nom de Créon dont le mot signifie en grec "plus fort, meilleur" d'où l'idée de "chef".

① Créon de Thèbes
Antigone
Antigone devant Créon

Créon devint roi de Thèbes après le meurtre de Laïos par son fils Œdipe. Puis pendant l'exil du roi Œdipe, Créon exerça la régence.
Lorsque son neveu Etéocle, le plus jeune des fils d'Œdipe, réclama le trône, le fils aîné, Polynice, estimant que ce trône lui revenait de droit, leva une armée contre les troupes alliées de son frère et de Créon. Lors de cette bataille, qui fut appelée guerre des Sept Chefs, les deux frères furent tués, et Créon reprit le pouvoir à Thèbes. Il décréta que les rites funéraires seraient refusés à tous ceux qui avaient combattu contre la cité, c'est-à-dire à Polynice et à ses hommes. Or les rites funéraires étaient regardés comme un devoir sacré, indispensable au repos des âmes des défunts.
Antigone, sœur de Polynice, ne put se résoudre à abandonner au malheur éternel l'âme de son frère. Elle défia Créon en enterrant Polynice et en proclamant qu'elle devait d'abord obéissance aux lois des dieux avant de se conformer aux lois édictées par un homme. Rendu furieux par ce défi lancé à son autorité, Créon ne sut que répondre aux arguments d'Antigone « Tu es bien la fille de ton père, tu veux toujours avoir raison. Tu oublies que tu es une femme, et tu voudrais avoir raison comme si tu étais un homme » et il donna l'ordre d'enterrer sa nièce vivante.

Antigone périt emmurée. A la suite de cet épisode tragique, le propre fils de Créon, Hémon, qui aimait Antigone, se tua de désespoir. On remarquera cependant qu'Antigone rebelle aux lois humaines n'apparait qu'à partir de la pièce de Sophocle.

❖ Filiation
? Ménécée
CREON
Epouse Enfants
Eurydice Hémon
Mégara
❖ Sources antiques

② Créon de Corinthe
Glaucé
Glaucé revêtue de la robe enflammée (Sarcophage Berlin)

Créon, fils de Lycaethos, fut le roi de Corinthe. Il reçut la garde des deux enfants d'Alcméon, Amphilochos et Tisiphone. En grandissant Tisiphone devint une belle jeune fille qui éveilla la jalousie de l'épouse de Créon. Afin d'éliminer une rivale potentielle elle la vendit comme esclave. Par hasard Alcméon l'acheta sans savoir qu'elle était sa propre fille et il ne sut la vérité que lorsqu'il revint à Corinthe pour chercher ses enfants.

Créon accueillit Jason et Médée venus de Colchide. Médée donna le jour à deux fils, Phérès et Merméros. Au bout de quelques années de bonheur, Jason abandonna Médée pour Glaucé (ou Créüse) la fille de Créon, Répudiée et bafouée, Médée médita une vengeance exemplaire.
Elle offrit à la jeune femme une tunique pour son mariage qui la brûla cruellement ainsi que le roi venu pour la secourir et l'incendie se communiqua au palais tout entier.

Créon eut aussi un fils, Hippotès, qui demanda aux Athéniens de lui livrer Médée, la meurtrière de son père, qui s'était réfugiée à Athènes.

(Apollodore, Bibliothèque: I, 9, 28)

❖ Filiation
? Lycaethos
CREON
Epouse Enfant
Eniochè Hippotès
Glaucé
❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]