Polynice

Polynice, dont le nom signifie en grec « querelleur » est le fils incestueux d'Œdipe et de Jocaste. Frère d'Etéocle, d'Antigone et d'Ismène.

❖ Légendes
Etéocle et Polynice par G. TIEPOLO
Kunsthistorisches Museum, Vienne

Il est, avec son frère, sans doute la cause de l'exil d'Œdipe loin de Thèbes car les deux fils auraient manqué d'égards à leur père. Après le départ d'Œdipe et la régence de Créon, frère de Jocaste, il fut convenu que les deux frères gouverneraient alternativement. Afin qu’il n’y ait pas de troubles, celui qui ne gouvernait pas devait s’absenter de Thèbes pendant un an.

Quand Etéocle eut exercé le pouvoir pendant un an, et sur les conseils de Créon, il refusa de céder la place. Le conflit éclata entre les deux frères.

Polynice chercha refuge et appui auprès d'Adraste, roi d'Argos, dont il épousa la fille, Argie. Elle lui donna pour enfants Thersandre qui régnera plus tard sur Thèbes, Timéas et Adraste.

Mais Polynice n'avait pas abandonné pour autant ses prétentions au trône de Thèbes. Il voulut obtenir contre Etéocle l'appui de son père, en exil à Colone. Un oracle assurait que le parti qu'il soutiendrait aurait la victoire. Mais Œdipe lui refusa son concours, comme il l'avait refusé à Etéocle, ajoutant des malédictions. C'était sous le règne de Polynice qu'il avait été banni; il souhaita que Thèbes pût résister victorieusement à l'assaut de Polynice et de ses alliés, les Argiens. Il souhaita même que ses deux fils s’entretuent.

Polynice prépara une expédition contre son frère parjure. Les Argiens, Tydée, Capanée, Parthénopœos, Hippomédon, Adraste et Amphiaraos, sous la conduite de Polynice, se présentèrent sous les murailles de Thèbes pour livrer bataille.

Les deux frères, animés d'une haine inexpiable, se rencontrèrent alors en combat singulier et périrent tous les deux, comme l'avait souhaité leur père Œdipe dans sa malédiction. Etéocle eut droit aux honneurs funèbres, tandis que le corps de Polynice, coupable d'avoir porté les armes contre sa patrie, fut abandonné sans sépulture. Antigone s'attira la colère de Créon, nouveau tyran de Thèbes, pour avoir voulu ensevelir son frère.

Argie était très amoureuse de son époux Polynice elle aida sa belle soeur, Antigone, à l'enterrer malgré l'interdiction de Créon qui la condamna à mort.

❖ Filiation
Jocaste Œdipe
POLYNICE
Epouse Enfants
Argie Adraste
Thersandre
Timéas
❖ Sources antiques

❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]