Qivittoq

Un qivittoq (prononcé kividoc) est un être en rupture avec la société.

Qivittoq par Maria Kreutzmann

Au Groenland, on racontait des histoires sur le qivittoq, être surnaturel errant et mystérieux, autrefois humain, ayant quitté sa communauté pour vivre seul dans les montagnes. En général il est hostile, et il cherche à égarer les chasseurs mais parfois il aide ceux qui se sont perdus à retrouver le chemin du village ou ceux qui meurent de faim à trouver un peu de nourriture en amenant un proie à proximité.
Après avoir passé du temps dans l'immensité glacée, les sens du qivittoq s'affinent: ses yeux, ses oreilles et ses narines grossissent pour lui permettre de voir, entendre et sentir les animaux avec beaucoup plus de précision. Ses dents et ses ongles s'allongent et s'aiguisent. Son corps se couvre d'un poil épais et sa chevelure se mue en toison longue et touffue.
Le qivittoq prend les traits caractéristiques d'un animal et ne compte que sur lui-même pour sa subsistance. Pendant les longs hivers sombres de l'Arctique, il rôde dans son ancien village, épie par les fenêtres et vole de la viande et du poisson.

Après un certain temps le quivittoq se transforme en qivittutoqaq (prononcé kividoudokak), un être doué de pouvoirs magiques.

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]