Au-delà

Les Inuits sont dotés de trois âmes.

A la mort d'un être humain, ses trois âmes se séparaient. L'une restait avec le corps, sur la terre des vivants, et devenait un esprit ou un fantôme, une autre allait au ciel et finissait par rejoindre Pon, l'être suprême, et la troisième s'acheminait vers la "terre des ombres" où elle devenait aussi une ombre. L'âme rejoignait parfois la terre des ombres pendant le sommeil ou la maladie.

Nuliajuk par Patricia Ann Lewis-MacDougall

Le chaman avait pour rôle de suivre et de ramener l'âme dans le corps de la personne. Le chaman conserve un rôle important dans les communautés contemporaines. Le voyage en terre des ombres était long et difficile. L'âme pénétrait dans un passage sous le bûcher funéraire pour emprunter une route où elle rencontrait d'abord une vieille femme et son chien qui gardaient la frontière entre ce monde et l'au-delà. L'âme atteignait alors une rivière qu'elle devait traverser en kayak. Une fois de l'autre côté, elle était en terre des ombres. Devenue ombre, elle continuait à vivre comme elle le faisait en terre des vivants. Elle rejoignait les âmes-ombres des parents et amis qu'elle avait sur terre. En terre des ombres, chaque famille disposait de sa propre maison ou tente.

Les âmes-ombres des gens chassaient et pêchaient les âmes-ombres des animaux et des poissons. Les âmes des morts finissaient par quitter la terre des ombres pour rejoindre la terre et y renaître. Si les vivants ne respectaient pas les âmes des morts, elles refusaient de quitter la terre des ombres et les femmes ne pouvaient plus enfanter. Quand cela se produisait, l'esprit du chaman aidé par d'autres esprits devait aller en terre des ombres discuter avec les morts pour qu'ils laissent leurs âmes partir afin que les femmes redeviennent fertiles.

Le chaman ne parvenait pas toujours à convaincre les âmes des morts de revenir sur terre ou de laisser partir quelques parents. Dans ce cas, il était contraint de voler une âme pour la déposer dans le sein d'une femme. Il prenait alors une profonde inspiration et avalait l'âme. Il rejoignait très vite la terre des vivants. L'âme ainsi ravie n'ayant pas choisi de renaître, l'enfant ne vivait pas longtemps et l'âme repartait vers la terre des ombres dès qu'elle le pouvait.

L'Au-delà des Inuits comporte deux domaines où sont accueillis les morts.

• Adlivun

Le territoire des morts qui n'ont pas respecté les règles, se nomme l'Adlivun. Ce monde souterrain est gouverné par Sedna; son père Anguta et Pinga servent de psychopompes. Les meurtriers sont conservés à jamais dans ce lieu sombre, mais d'autres peuvent évoluer vers le niveau inférieur, l'Adliparmiut. Ceux qui restent dans Adlivum, reviennent parfois sur terre sous la forme d'esprits qui transportent des maladies.

• Adliparmiut

Le niveau inférieur de Adlivum se nomme l'Adliparmiut. Ceux qui sont autorisés à pénétrer à ce niveau jouissent du privilège de faire de la chasse, mais doivent être capables de supporter des conditions météorologiques extrêmes.

❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]