Climat
Les Inuits ont su développer une culture et une alimentation qui les aident à vivre dans un environnement difficile. Il est normal de trouver dans cette culture des divinités du climat.

« C'est un frère et une soeur qui furent à l'origine du tonnerre et des éclairs. Ils voulurent se venger des adultes qui les avaient réprimandés à cause de leurs jeux trop bruyants. Avec des pierres à feu et une peau séchée ils produisent maintenant les éclairs et le tonnerre, et quand ils urinent la pluie tombe sur les humains » (Saladin d'Anglure, 1974). Une histoire semblable à pour héroïnes trois soeurs.

Les vents quant à eux sont contrôlés par un esprit masculin et un esprit féminin dont plusieurs récits racontent les attributs :
« Les parents du bébé géant Naarjuk furent assassinés ; quand on le trouva il étonna par sa taille et par sa force : on pouvait faire tenir trois femmes assises sur son pénis en érection... il fut abandonné avec pour tout vêtement une peau lacée. Il monta dans l'espace et devint l'esprit-maître du vent (du vent froid du nord) qui surgit lorsque son habit se délace.

Un autre esprit du vent, féminin celui-là, vit dans un iglou de neige et, quand la chaleur de sa lampe fait des trous dans la paroi, le vent chaud du sud souffle sur la terre » (Rasmussen, 1929, 1931; et Saladin d'Anglure, 1974).

❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]