Les morts

La puissance des morts est telle qu'il faut tout un cérémonial pour accomplir l'enterrement de peur de les mettre en colère.

Enterrement par Fabolon BLAISE (1982)

Lors de sa toilette on parle au défunt comme s'il était encore vivant, quand on l'habille on lui demande de l'aide. On retourne ou on déchire les poches du mort de peur qu'un objet lui donne prise sur un membre de la famille.

Le mort doit quitter le maison avant l'aube sinon il y aura un autre décés dans la famille prochainement. Toute jarre ou cruche doit être vidée afin d'éviter que l'âme du mort vienne y boire. Puis on organise une veillée avec tous les voisins, une fête qui se fait dans la joie.

Pour aller jusqu'au lieu de la sépulture, il est obligatoire de prendre des chemins détournés afin d'empêcher le mort de chercher à revenir sans se perdre, le chemin sera long et l'itinéraire compliqué.

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]