Papa Legba

Papa Legba est le plus important des loas, sans lui aucune cérémonie ne peut avoir lieu.

Papa Legba est le médiateur et l'interprète des autres loas. Il est le loa de la croisée des chemins, le loa protecteur des habitations, des routes et des carrefours.

Legba
Vévé de Papa Legba

C'est lui qui ouvre les portes et qui indique la direction à suivre. Il detient les cléfs de passage entre l'univers visible et invisible, entre le monde des humains et ciel.

Atibon-Legba, ouvre-moi la barrière, agoé !
Papa Legba, ouvre-moi la barrière,
Pour que je passe.
Lorsque je retournerai, je saluerai les loas.
Vodou Legba, ouvre-moi la barrière,
Pour que je rentre.
Lorsque je retournerai, je remercierai les loas.
Abobo.

C'est pour cela qu'il est le premier invoqué et qu'il reçoit les premières offrandes. Il est la personnification de la Sagesse et de l'Humilité. Pour cette raison, les offrandes qui lui sont offertes sont moins clinquantes que celles des autres loas.

Il est représenté comme un vieil homme invalide, marchant avec une canne ou des béquilles (c'est pourquoi on l'appelle familièrement "le boiteux"); Legba est coiffé d'un chapeau de paille à large bord qui le protège des ardeurs du soleil; il porte une macoutte (sacoche en feuilles de latanier) et il fume sans arrêt une longue pipe en terre cuite.

Papa Legba

Il est doué d'une puissance terrible surtout lors de la possession d'un fidèle. Il est rare que Legba possède une personne au cours d'une cérémonie. Lorsque le cas se produit, ceux qui sont saisis par ce dieu prennent l'allure d'un vieillard qui avance en boitillant ou soutenu par des béquilles. Les possessions de Legba sont d'une grande violence et souvent ceux qui deviennent les réceptacles de ce dieu sont comme foudroyés par lui. Ils tombent par terre et restent étendus sans bouger.

Il apparait aussi sous la forme d'un simple fermier mais dans les deux cas on le reconnait à sa pipe et à son saccoche en feuilles de palmier tressées qu'il porte en bandoulière.

Son arbre-reposoir est le prunier qui s'élève toujours devant une barrière, au milieu d'un carrefour ou à la croisée d'un chemin. Une macoutte (sacoche) est suspendue aux branches de l'arbre pour recevoir les offrandes qui lui sont faites. On immole en son honneur des cabris ou des poules blanches et noires.

Ses plats préférés qu'il convient de présenter dans les offrandes sont des pistaches, des bananes, des patates douces, du riz, du maïs grillé, du tabac et des boissons sucrées.

 

❖ Memento
Rite Rada
Genre Masculin
Epouse Ayizan
Saint catholique St Pierre
Fête 1 novembre
Offrandes Coq
Couleurs Rouge
❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]