Guédé
Ghede
Ghede (BD Shadis)

Dans les premiers mythes de Haïti, Guédé était le dieu de l'Amour charnel. Plus tard dans le Vaudou il fut assimilé au Baron Samedi, loa de la mort.
Il avait des manières lascives et un fort penchant pour le rhum et les fêtes. Il est décrit comme un dandy, portant toujours un costume queue de pie, un chapeau haut de forme et des lunettes de soleil, Il faisait tournoyer une canne en fumant un cigare ou une cigarette dans un grand porte-cigarette.

Il adorait danser, et entrainer ses danseurs dans la transe et dans l'extase de la danse. Mais la danse, qui était à l'origine un rituel phallique , était maintenant devenue une danse de mort : Les fêtes du Baron Samedi menait toujours ses danseurs mortels au carrefour entre ce monde et les enfers.
Guédé était gardien des carrefours, il connaissait tous les secrets de magie.

On pouvait le consulter pour un conseil - souvent sur des questions de fertilité, de récoltes ou de animaux. Le demandeur faisait sacrifice et posait les questions de prêtre de Guédé, et le dieu répondait par l'intermédiaire de traces de rhum renversés dans la poussière, ou dans les jets dés ou de lames de Tarot.

❖ Bibliographie

Quelques livres en librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]