Adraste

Plusieurs personnages qui portent le nom d'Adraste (Gr. Ἄδραστος ; Lat. Adrastus) dans la mythologie grecque.

Adraste
La tempête ou la rencontre d'Hypsipyle et Adraste
par GIORGIONE

 Adraste  est le fils du roi d'Argos, Talaos, et de Lysimachè (Apollodore) ou de Lysianassa (Pausanias), fille de Polybos, roi de Sicyone ou Eurynomé (Hygin).
Il épousa sa propre nièce Amphitéa, fille de Pronax, ou de Demonassa.
Il avait pour soeur Eriphyle.

Une querelle opposait la famille de Talaos à d'autres personnes de la famille royale, Mélampous et Proétos. Un descendant de Mélampous, le devin Amphiaraos, ayant tué Talaos, Adraste s'enfuit chez Polybos, peut-être son grand-père. Comme celui-ci n'avait pas d'héritiers mâles, il fit d'Adraste son héritier qui devint roi de Sicyone.

Finalement Adraste, se réconcilia avec Amphiaraos, l'assassin de son père, et lui donna même sa soeur Eriphyle en mariage. Il conclut un pacte par lequel en cas de désaccord ultérieur ils s'en remettraient au jugement de la jeune femme.

Adraste avait deux filles en âge de se marier : Argie et Déipylé. Un oracle lui avait recommandé de les marier à un lion et à un sanglier. Il maria la première à Polynice, la seconde à Tydée car Polynice s'était présenté vêtu d'une peau de lion et Tydée était vêtu d'une peau de sanglier.

Adraste
Argie, fille d'Adraste
par Robinet Testard (fin XVe) BNF

Polynice prétendait reconquérir le trône de Thèbes et Tydée le trône de Calydon. Adraste promit d'aider l'un et l'autre. Il se lança dans de terribles aventures pour aider Polynice à reconquérir le trône de Thèbes (Sept contre Thèbes). Il revint seul survivant d'un premier assaut infructueux contre la ville, grâce à son cheval immortel Arion à la crinière noire.

Argie était très amoureuse de Polynice et après sa mort, elle aida sa belle soeur, Antigone, à l'enterrer malgré l'interdiction de Créon qui la condamna à mort.

Il avait eu d'Amphitéa une troisième fille, Ægialé, qui épousa Diomède et trois fils, Aegialée, Cyanippos et Hipponoos. Lors du deuxième assaut contre Thèbes, il fut victorieux mais il perdit au combat son fils Aegialée. Il en conçut un tel chagrin qu'il en mourut sur le chemin du retour. Hipponoos se serait jeté sur le bûcher de son père.

Son petit-fils Diomède ⑵ devint alors roi d'Argos.

❖ Filiation
Lysimachè
Lysianassa
Eurynomé
Talaos
ADRASTE
Epouse Enfants
Amphitéa Aegialée
Cyanippos
Hipponoos
Ægialé
Argia
Déipylé
❖ Sources antiques

Père d'Eurydice, femme d'Ilos, roi de Troie. Apollodore [ III, 12, 3] en fait la mère de Laodémon, père de Priam.


Fils du devin Mérops ; comme leur père l'avait prédit, il fut tué, ainsi que son frère, Amphios par Diomède alors qu'ils combattaient avec les troupes d'Apaesos comme alliés des Troyens.


Fils de Polynice et Argia donc petit fils du

❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]