Sémélé

Fille de Cadmos et d'Harmonie, Sémélé (Σεμελη) fut l'une des nombreuses amantes de Zeus. A Rome, elle fut assimilée à la déesse Stimula et un bosquet sacré lui était consacré près d'Ostie.

Semele
Sémélé par John DUNCAN

Sémélé était une prêtresse de Zeus et un jour qu'elle venait de sacrifiait un taureau sur l'autel du dieu, Zeus sous la forme d'un aigle, l'aperçut en train de se laver du sang du sacrifice dans la rivière Asopos. Il en tomba immédiatement amoureux et secrètement il revint la voir plusieurs fois sans jamais apparaitre sous sa forme habituelle.

Hygin raconte une histoire bien différente dans sa fable 157. Dionysos, appelé Liber, était le fils de Zeus et Perséphone. Il fut tué par les Titans. Zeus récupéra son coeur et le mélangea à une boisson qu'il offrit à Sémélé ou bien il but lui même cette boisson et féconda par la suite Sémélé. C'est pour cela qu'on trouve parfois le surnom de Dimetor (deux mères) accolé à Dionysos.

Selon la légende thébaine, Héra utilisa la ruse pour la détruire sa rivale : elle prit l'apparence d'un de ses proches, sa vieille nourrice Béroé, elle lui dit de demander à Zeus de se montrer dans toute sa splendeur et toute sa gloire afin de prouver qu'il était bien le maitre de l'Olympe mais sachant très bien qu'aucun mortel ne pouvait supporter une telle vision.

L'innocente fille de Cadmos s'abandonne aux perfides conseils de la déesse. Elle demande à Jupiter (Zeus) une grâce, mais sans la désigner : "Choisis, dit le dieu; rien ne te sera refusé; et afin que tu ne puisses en douter, je le jure par le Styx, le Styx divinité elle-même et la terreur de tous les dieux".
Ovide (Métamorphoses, III, 287)

Sémélé lui dit qu'elle désirait le voir tel qu'il était dans le lit d'Héra. Tenu par sa parole, Zeus fut obligé de réaliser le souhait de Sémélé. Il tenta de la faire changer d'avis et n'y parvenant pas il essaya de réduire au minimum son redoutable pouvoir mais elle fut consumée par la foudre qui émanait du dieu. On raconte même que bien après sa mort, sa tombe fumait encore.

Zeus eut juste le temps de sauver leur bébé en le plaçant dans sa cuisse jusqu'au terme de son complet développement et ainsi trois mois plus tard naquit Dionysos pour la deuxième fois.
C'est pourquoi il fut appelé le "deux fois né". Certains pensent qu'en opérant ainsi Zeus allait faire naitre de sa cuisse le fils de deux immortels (Zeus à la fois géniteur et génitrice) et donc immortel lui même dès sa naissance.

Mx

Ses sœurs, Agavé, Autonoé et Ino, firent courir le bruit que son amant n'était qu'un vulgaire mortel et que Sémélé s'était vantée d'avoir eu les faveurs de Zeus et que pour la punir il l'aurait foudroyée. Cette calomnie coûta cher à leur descendance.

Enlèvement d'Europe
Zeus et Sémélé par Gustave MOREAU
© Musée G. Moreau, Paris

Toutefois Ino l'éleva secrètement dès sa naissance, et le confia bientôt après aux nymphes de Nysa, qui le cachèrent dans leurs grottes profondes, et firent du lait son premier aliment.

Il existe une autre version en Laconie qui ressemble étrangement à celle de Danaé; le bébé naquit normalement mais Cadmos, son père, rejeta à la mer, la mère et l'enfant enfermés dans un coffre. Le coffre toucha les côtes de Laconie, à Brasiae; Sémélé était morte durant le voyage et seul l'enfant put être sauvé puis il fut élevé dans la région.

"Les habitants de Brasiae disent, contre la tradition de tous les autres Grecs, que Cadmos, ayant découvert que Sémélé avait eu Dionysos de Zeus, enferma la mère et l'enfant dans un coffre et les jeta dans les flots ; que ce coffre vint échouer sur leurs côtes ; et que trouvant Sémélé déjà morte, ils lui firent des funérailles magnifiques, et prirent soin de l'éducation de Dionysos. Ce fut alors, continuent-ils, que leur ville nommée auparavant Gréâtes, prit le nom de Brasiae, à l'occasion même de ce coffre poussé sur leurs côtes par les flots : en effet, maintenant encore, le terme s'emploie ordinairement pour dire qu'un objet a été jeté par les flots sur le rivage. Les Brasiates ajoutent qu'Ino, alors errante et sans asile, étant venue dans leur pays, voulut bien être la nourrice de Dionysos. Ils montrent l'antre où elle le nourrit, et ils donnent à la plaine le nom de jardin de Dionysos." (Pausanias III, 24, 3)

Plus tard, Dionysos avec l'accord de son père descendit aux enfers pour y chercher sa mère. Il alla en Argolide et là, le berger Prosymnos, ou Polymnos, lui montra l'entrée des enfers qui se situait au milieu du lac Alcyonien réputé sans fond.
Il fit venir Sémélé sur l'Olympe où elle devint immortelle sous le nom de Thyoné.

❖ Arts
tableaux Semele
Cliquez ci-dessus pour voir d'autres œuvres

Les peintres en particulier G. Moreau ont représenté la rencontre de Sémélé et Jupiter / Zeus.
Au XVIII ème siècle, l'histoire de Sémélé a servi de base à trois opéras; le premier de John Eccles (1707, avec un livret de W. Congreve), le second de Marin Marais (1709), et un troisième par Georges Frédéric Haendel (1742).

 

❖ Filiation
Harmonie Cadmos
SÉMÉLÉ
Amant Enfant
Zeus
Zeus
Dionysos
Dionysos

❖ Sources antiques
❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]