Hécube

Hécube (Gr. Ἑκάβη; Lat. Hecabe) fut la seconde épouse de Priam, roi de Troade. Si Hécube joue un rôle modeste dans la légende troyenne, les malheurs dont elle fut accablée, le massacre de ses enfants, presque sous ses yeux, sa solitude autant que sa fermeté d'âme lui ont donné une grandeur incontestable.

Selon les auteurs, il existe trois versions différentes sur la naissance d'Hécube et sa généalogie était déja contestée dès l'antiquité:

Hecube aveugle Polymestor
Hécube aveuglant Polymnestor par CRESPI
© Musées Royaux des Beaux-Arts, Bruxelles
Fille de Dymas, roi de Phryhie,
fille de Cissée, roi de Thrace, (c'est pourquoi parfois elle est désignée sous le nom de Kisséis),
et plus rarement comme la fille de Sangarios et Métope.

Elle donna le jour à de nombreux enfants, qui, tous, devaient avoir une célébrité tragique dans la légendaire guerre de Troie . Apollodore en cite quatorze, Homère en dénombre dix-neuf et Euripide, cinquante.
Alors qu'elle était enceinte de Pâris, elle rêva qu'elle allait mettre au monde une torche. Un devin ayant prédit que Pâris ruinerait la ville de Troie, Hécube exposa son enfant; mais celui-ci, recueilli par des bergers, réussit à survivre et à rejoindre plus tard sa ville natale, où il fut accueilli avec joie par son père Priam.

Quand Hécube vint avec sa soeur, Théano, la prêtresse d'Athéna, offrir un magnifique voile que Pâris lui avait apporté en provenance de Sidon. Elle formula le vœu de lui immoler douze génisses si Athéna daignait prendre en pitié leur ville; la déesse répondit négativement à sa prière bien qu'à Troie se trouvât son effigie protectrice, le Palladium.

Le premier de ses fils qui succomba sous la main d'Achille fut Trïolos mais c'est sur Hector que l'Iliade la montre verser des larmes. Sa fille Polyxène fut sacrifiée sur le tombeau d'Achille sans doute en sa présence. Lors du sac de Troie alors que son époux et son fils Politès étaient tués, elle se refugia près de l'autel du palais.

Après la prise de Troie, elle fut choisie comme esclave par Ulysse qui la retrouva errante au milieu des tombes de ses enfants, Avant de partir elle avala les cendres de son fils Hector afin de ne pas les laisser aux mains de ses ennemis.
Elle aperçut sur le rivage le corps sans vie de son plus jeune fils, Polydore (Polydoros), que Priam avait confié avec des trésors troyens considérables à Polymestor (ou Polymnestor), roi de Chersonnèse, allié de Troie et époux de sa fille Ilione.
Hécube décida de se venger.

Sous prétexte de lui révéler l'emplacement d'un trésor, elle attira le roi traître sous la tente où les esclaves troyennes étaient gardées, là, elles lui crevèrent les yeux avec leurs fuseaux et elle-même tua ses deux fils qui l'accompagnaient.
Polymestor la maudit en lui prédisant qu'elle deviendrait une chienne aux yeux de feu.
Effectivement, poursuivie par les compagnons du roi, qui voulaient la mettre à mort, sur le point d'être lapidée, elle fut métamorphosée en chienne et sauta dans la mer, au lieu appelé depuis lors Cynossema ("le tombeau du chien").

❖ Filiation
? Dymas
ou
Cissée
HECUBE
(table 34)
Époux Enfants
Priam Hector,
Pâris,
Laodicé,
Déiphobe,
Hélénos,
Pammon,
Politès,
Antiphos,
Hipponoos,
Polydoros,
Troïlos
Créüse,
Cassandre,
Polyxène
Ilione
❖ Sources antiques
❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


30-Mar-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]