Thésée

Arrivé en Attique, Thésée rencontra près du Céphise les fils de Phytalos qui avait accueilli chaleureusement Déméter chez lui près d'Éleusis. Ils le purifièrent du sang qu'il avait répandu, en particuliers celui de Sinis, qui était un de ses parents du côté maternel. Après cela les Phytalides accueillirent Thésée chez eux, et ce fut la première manifestation de véritable hospitalité qu'il eût reçue depuis son départ de Trézène.

❖ Médée à Athènes
Médée sur son char
(Cratère Lucanian détail)

Tandis que Thésée grandissait à Trézène, Egée avait tenu sa promesse à l'égard de Médée et lui avait donné refuge à Athènes après qu'elle se fut enfuie de Corinthe sur le fameux char attelé de deux serpents ailés. Il l'épousa, persuadé qu'elle parviendrait, par ses enchantements, à lui donner un héritier car il ne savait pas à cette époque qu'Æthra avait donné naissance à Thésée.

Médée, qui régnait à la place d'Egée, identifia Thésée dès son arrivée dans la ville d'Athènes et devint jalouse à cause de Médos, le fils qu'elle avait eu d'Egée ou selon Hésiode, de Jason. Elle convainquit Egée que Thésée était un espion envoyé pour l'assassiner et pour le rendre suspect aux yeux du roi elle le fit inviter à une fête au temple d'Apollon Delphien;

Egée qui avait fait du temple sa résidence personnelle devait lui offrir une coupe de vin préparée par de Médée. La coupe contenait sans doute un excellent vin mais aussi de l'aconit, plante au poison redoutable qu'elle avait apportée de l'Achérousias, en Bithynie.

❖ Thésée reconnu
Thésée reconnu par son père.
H. FLANDRIN (1832)

On raconte que lorsque, au cours du festin, on apporta la viande rôtie, Thésée tira alors ostensiblement son épée, comme pour la découper et ainsi attira l'attention de son père, mais on dit aussi qu'il avait, confiant, porté jusqu'à ses lèvres la coupe empoisonnée, quand Egée reconnut les serpents Erechthéides gravés sur la garde en ivoire de l'épée et renversa le poison sur le sol.
Alors, se déroulèrent les plus grandes réjouissances qu'Athènes eût jamais connues. Egée embrassa Thésée, réunit une assemblée et le fit reconnaître comme son fils.

Il fit allumer des feux sur tous les autels et offrit de nouvelles offrandes aux dieux, des hécatombes de bœufs, parés de guirlandes de fleurs, furent offerts en sacrifice dans le palais et la cité les nobles et les gens du peuple festoyèrent ensemble et chantèrent les glorieux exploits de Thésée qui déjà dépassaient en nombre ses années d'âge.

Médée offrant la coupe à Thésée
Sir W. Russell FLINT (1910)

Thésée s'élança alors à la poursuite de Médée pour se venger; mais celle-ci lui échappa en s'entourant d'un nuage magique; elle quitta ensuite Athènes avec le jeune Médos et une escorte conduite par Pallas qu'Egée lui octroya généreusement.

Pallas et ses cinquante fils qui, avaient déjà déclaré qu'Egée n'était pas un véritable Erechthéide et donc qu'il n'avait pas droit au trône entrèrent en révolte larvée lorsque ce va-nu-pieds vint menacer de ruiner leurs espoirs de régner un jour sur Athènes. A la mort d’Egée ils revendiquèrent le trône mais les Athéniens leur préférèrent Thésée. Alors ils l’attaquèrent ouvertement.

Ils se partagèrent en deux groupes. Pallas en compagnie de vingt-cinq de ses fils et de nombreux serviteurs marchèrent contre la ville venant de Sphettos, tandis que les vingt-cinq autres préparaient une embuscade à Gargettos. Mais Thésée, averti de leurs projets par un héraut nommé Léos déjoua leur embuscade et les anéantit tous y compris Pallas.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]