Thésée
❖ Le taureau de Crète
Thésée ramenant le taureau de Marathon
Thésée ramenant le taureau de Marathon
par C. Van Loo Musée de B-A Nice

On n'est pas d'accord quant à savoir si c'est Médée qui persuada Egée d'envoyer Thésée combattre le féroce taureau blanc de Poséidon, ou bien si c'est après son expulsion d'Athènes qu'il entreprit de tuer le monstre à l'haleine de feu, dans l'espoir de se concilier les Athéniens par son exploit.

Ramené de Crète par Héraclès, caché dans la plaine d'Argos et, de là, poussé dans l'isthme de Marathon, le taureau avait tué des centaines d'hommes entre les cités de Probalinthos et de Tricorynthos. Cependant, Thésée prit courageusement le taureau par les cornes et le traîna triomphalement à travers les rues d'Athènes puis dans la côte abrupte qui mène à l'Acropole, là il le sacrifia à Athéna ou à Apollon.

❖ Minotaure

Androgée est le fils de Minos et de Pasiphaé. Il fut tué par des jeunes gens d'Athènes et de Mégare à la demande du roi Égée, jaloux de ce qu'il avait gagné tous les prix aux jeux Panathénées.

En représailles pour la mort d'Androgée, Minos exigea que les Athéniens envoient sept jeunes gens et sept jeunes filles tous les neuf ans -exactement à la fin de chaque Grande Année- au Labyrinthe crétois où le Minotaure les attendait pour les dévorer.

Le Minotaure qui s'appelait Astérios était un homme à tête de taureau que Pasiphaé avait engendré du taureau blanc dont elle était tombée amoureuse. Peu après l'arrivée à Athènes de Thésée, le tribut vint à échéance pour la troisième fois et Thésée compatit si profondément à la douleur des parents, dont les enfants étaient susceptibles d'être tirés au sort, qu'il s'offrit volontairement comme l'une des victimes en dépit de la pressante insistance d'Egée pour le dissuader.

Pasiphae
Pasiphae (© Musée du Louvre)

Au cours des deux précédents voyages le navire qui conduisait les quatorze victimes portait des voiles noires, mais Thésée avait confiance, il pensait que les dieux étaient de son côté et Egée lui remit donc une voile blanche pour qu'il la hisse à son retour en signe de victoire.

Lorsque le tirage au sort fut achevé au tribunal, Thésée mena ses compagnons au temple du Dauphin où il offrit de leur part à Apollon une branche d'olivier consacrée, nouée d'un fil de laine blanche. Thésée cependant, remplaça deux jeunes filles parmi les victimes, par deux jeunes gens aux traits efféminés, doué d'un rare courage et de présence d'esprit. Thésée leur recommanda de prendre des bains chauds, d'éviter les rayons du soleil, de se parfumer les cheveux et le corps avec des onguents et des huiles et de s'entraîner à parler et à se tenir comme des femmes. Ainsi, il parvint à tromper Minos en les faisant passer pour des jeunes filles.

L'oracle de Delphes avait conseillé à Thésée de prendre Aphrodite pour guide et compagnon de voyage. Il lui fit donc un sacrifice sur le rivage; et voici que la victime, une chèvre, se transforma en un bouc dans les convulsions de la mort. Ce prodige valut à Aphrodite le nom d'Epitragia selon Plutarque mais il existe d'autres explications.

Labyrinthe
Trouver la sortie du Labyrinthe

Thésée s'embarqua le sixième jour de Mounychion (avril). Chaque année à cette date, les Athéniens envoyaient encore des vierges au temple du Dauphin pour se rendre Apollon favorable, parce que Thésée avait omis de le faire avant son départ. Le mécontentement du dieu se manifesta par une tempête qui contraignit Thésée à s'abriter à Delphes et là d'offrir un sacrifice tardif.

Lorsque le navire atteignit la Crète, quelques jours plus tard, Minos descendit à cheval jusqu'au port, pour compter les victimes. Il tomba amoureux d'une des jeunes Athéniennes et il l'aurait violée à l'instant même et sur place si Thésée n'avait protesté, disant qu'il était de son devoir, en tant que fils de Poséidon, d'empêcher que les vierges fussent outragées par les tyrans. Minos eut un rire et répondit que Poséidon n'avait guère la réputation de se montrer délicat en cette matière ni de témoigner beaucoup de respect envers les vierges qui lui plaisaient. Il lui demanda de prouver qu'il était bien le fils de Poséidon en rapportant l'anneau qu'il venait de jeter à la mer, à quoi Thésée rétorqua qu'il serait heureux d'avoir la preuve que Minos était bien le fils de Zeus.

De cela, Thésée eut la confirmation sans plus attendre quand un éclair illumina le ciel et le tonnerre se mit à gronder. Alors, sans plus hésiter, Thésée plongea dans la mer où une troupe de dauphins l'escorta en grande pompe au palais des Néréides. Selon certains, Thétis la Néréide lui remit alors la couronne incrustée de pierreries, son cadeau de mariage d'Aphrodite, qu'Ariane porta par la suite; selon d'autres, c'est Amphitrite la déesse de la Mer qui la lui donna et qui envoya les Néréides nager dans toutes les directions pour retrouver l'anneau d'or. En tout cas, lorsque Thésée ressortit de la mer, il tenait l'anneau et la couronne.

Thésée et le Minotaure
Thésée et le Minotaure

Aphrodite avait certainement accompagné Thésée: car non seulement Périboea et Phéréboea convièrent le chevaleresque Thésée à partager leurs couches respectives -et leur invitation fut loin d'être dédaignée- mais la propre fille de Minos, Ariane, eut le coup de foudre, dès qu'elle le vit. Elle lui offrit de l'aider à condition de l'amener avec lui quand il repartirait vainqueur. Thésée accepta avec joie cette offre et lui promit même de l'épouser. Or, avant de quitter la Crète, Dédale avait donné à Ariane et lui avait expliqué comment entrer et sortir du labyrinthe à l'aide d'une simple pelote de laine. Ariane donna à Thésée le pelote de ficelle et lui recommanda de le suivre jusqu'à ce qu'il se trouve auprès du monstre endormi, alors il lui faudrait le saisir par les cheveux et le sacrifier à Poséidon. Il retrouverait son chemin en enroulant à nouveau la pelote de ficelle.
La nuit même, Thésée suivit ses instructions. Tua-t-il le Minotaure avec l'épée que lui aurait donnée Ariane ou avec ses mains, ou avec sa fameuse massue qu'il avait prise à Périphétès, on n'est guère d'accord à ce sujet. Une frise d'Amyclées montre le Minotaure enchaîné et conduit en triomphe à Athènes par Thésée; mais ce n'est pas là le récit communément admis.

Thésée vainqueur du Minotaure
Charles Edouard CHAISE

Lorsque Thésée sortit du Labyrinthe, couvert de sang, Ariane le conduisit avec le groupe des Athéniens jusqu'au port. En effet, les deux jeunes gens efféminés avaient, entre-temps, tué les gardes du quartier des femmes et délivré les jeunes victimes. Ils montèrent tous en hâte sur leur navire et ramèrent vigoureusement vers le large. Mais bien que Thésée avant de partir eût défoncé la coque de nombreux navires crétois, pour éviter d'être poursuivi, l'alerte avait été donnée et il fut obligé de livrer une bataille navale dans le port, avant de pouvoir gagner la haute mer à la faveur de l'obscurité.

Quelques jours plus tard, après avoir débarqué sur l'île alors appelée Dia, mais connue à présent sous le nom de Naxos, Thésée abandonna ou oublia Ariane endormie sur le rivage et reprit la mer.

Lors de son retour vers Athènes Thésée oublia aussi sa promesse de hisser la voile blanche; Egée, qui scrutait l'horizon, debout sur l'Acropole à l'endroit où se trouve aujourd'hui le temple de la Victoire Aptère, consacré à Athéna Victorieuse (Niké), aperçut la voile noire, perdit connaissance et bascula la tête la première dans le vide. Mais, selon certains, il se jeta volontairement dans la mer qui, à la suite de cet événement tragique, prit le nom de mer Egée.

(Voir aussi les fiches d'Egée, du Minotaure et celle d'Ariane)

Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]