Calchas

Descendant d'Apollon par son père Thestor, Calchas avait reçu de son divin ancêtre le don de prophétie.

Il avait pour sœurs Leucippe et Théoné. Il fut l'un des plus célèbres devins de la mythologie grecque, habile entre tous à prédire l'avenir dans le vol des oiseaux (ornithomancie).
Priam l'avait envoyé consulter la Pythie de Delphes au sujet du devenir de Troie. Le jour du sacrifice, il avait remarqué un serpent monter en rampant le long d'un platane et dévorer avidement une couvée de huit oiselets ainsi que leur mère qui avait vaillamment tenté de les sauver.
C'est ainsi que Calchas découvrit la durée de la guerre et son issue. Choisissant le camp des vainqueurs, Calchas offrit ses services aux grecs dont il fut le devin attitré. Afin d'obtenir les vents favorables, il conseilla le sacrifice d'Iphigénie pour apaiser la colère d'Artémis et favoriser ainsi le départ de la flotte.

Iphigénie
Sacrifice d'Iphigénie, Calchas à droite (Pompéi)

Il prédit aussi que la guerre ne serait pas gagnée sans l'aide d'Achille, plus tard avec celle de Philoctète, possesseur de l'arc d'Héraclès, et de Télèphe.

Lorsque la peste ravagea le camp des grecs, Calchas révéla qu'elle avait été envoyée par Apollon, furieux qu'Agamemnon refuse de rendre Chryséis à son père Chrysès, prêtre d'Apollon. Il inspira également aux Grecs l'idée de construire le fameux cheval de Troie. Il refusa de revenir en Grèce avec la flotte car il la savait condamnée au naufrage.

En rencontrant Mopsos, Calchas scella son destin : il voulut prouver qu'il était plus fin devin que lui, il lui demanda, en désignant un figuier sauvage, de prédire combien de fruits il donnerait. Mopsos répondit qu'il y aurait dix mille figues plus un boisseau et qu'il resterait ensuite une seule figue. La cueillette faite, la prévision se révéla tout à fait exacte.

Mopsos à son tour, désigna une truie et demanda le jour de sa mise bas et le nombre de petits de chaque sexe qui naîtraient ; Calchas répondit qu'il y aurait dans neuf jours huit porcelets et aucune truie mais Mopsos le contredit aussitôt en affirmant que ce serait le lendemain à midi qu'elle mettrait bas deux truies et un porcelet ; ce qui se révéla absolument correct.
Ayant trouvé devin plus habile que lui, Calchas en mourut de dépit (comme il l'avait d'ailleurs prévu).

Dans une autre version Mopsos aurait vu Calchas planter une vigne et lui aurait prédit qu'il ne vivrait pas assez vieux pour en boire le vin. Or la vigne produisit du vin et Calchas invita Mopsos à venir le goûter et assister a son triomphe. Mopsos répéta sa prédiction et Calchas éclata de rire si fort qu'il en mourut.

Il fut enterré près de Colophon.

❖ Filiation
? Thestor
CALCHAS
Epouse Enfants
   
❖ Sources antiques
❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]