Ilmarinen

Inventeur de génie, Ilmarinen (ou Ilmarinnen) est cet excellent ouvrier, qui forgea la terre et les sept cieux qui l'entourent; et on appelle le Forgeron Eternel. Il passe la vie à forger des objets de toute sorte, aussi bien des étoiles minuscules que des lunes immenses. Il a même forgé une femme d'argent, pour son ami Ukko, qui était trop occupé pour se chercher une épouse. Toutefois s'il est très habile il est malheureux en amour.

Il a aussi forgé le Sampo pour son frère (ou ami) Väinämöinen. C'était un petit moulin d'une étonnante complexité qui comprenait des éléments magiques comme du bout de la cannette d'un cygne, du lait d'une vache stérile, un grain d'orge et de la laine d'une brebis. Il pouvait moudre aussi bien du blé que de l'argent ou du sel à partir de l'air pur.
Ce moulin était destiné à acheter une jeune épouse pour Väinämöinen mais lors d'une traversée maritime il tomba à la mer et continua imperturbablement à moudre du sel. C'est sans doute pour cela que la mer est salée. On retrouve une histoire similaire dans la mythologie nordique concernant le moulin Grotti

❖ Fabrication du Sampo.

Un jour le vieux sage, Väinämöinen, qui était parti à la recherche d'une épouse, fut fait prisonnier par la vieille maîtresse de Pohjola, la terre du Nord. En contrepartie de lui donner le libre passage sur la terre de Pohjola pour revenir dans son pays natal, la sorcière Louhi lui demanda un Sampo, un objet magique qui donnera une profusion de richesses à son possesseur. Elle lui indiqua même les principaux ingrédients: des plumes de cygne, un fil de laine, un grain de blé, du lait d'une vache stérile, un morceau de quenouille...

fabrication du Sampo
Fabrication du Sampo
Akseli Gallen-Kallela (1893)
© Ateneum Museum, Helsinki

Väinämöinen répondit qu'il n'en avait pas avec lui et qu'il ne savait pas en fabriquer mais qu'il connaissait quelqu'un qui était très habile et capable d'en fabriquer un. Il lui promit d'envoyer, Ilmarinen, un merveilleux forgeron dès qu'il serait de retour chez lui. Afin qu'Ilmarinen soit intéressé, Louhi promit qu'elle lui donnerait la main de sa fille dès qu'il aurait réalisé le Sampo multicolore qu'elle voulait. Elle autorisa finalement Väinämöinen à traverser ses terres.

Mais avant de partir il aperçoit la charmante fille et l'invite à s'asseoir près de lui dans un traîneau. La cruelle beauté ne cède pas si promptement; elle veut voir des preuves de force et d'adresse. Elle lui demande à de fendre un crin de cheval avec un couteau émoussé , de frapper sur un œuf sans le briser, de construire un bateau sur le roc sans que la hache touche au roc. A la troisième épreuve, la chance l'abandonne. La hache lui entre dans le genou. Il essaie de guérir lui-même sa blessure; malheureusement il a oublié les paroles magiques qui seules pourraient apaiser sa douleur , et il s'en va à la recherche d'un sorcier. Celui-ci se rappelle ce que le dieu a oublié. Il connaît bien son métier de sorcier et l'exerce avec dextérité, en sorte qu'après avoir été soumis à son opération , Väinämöinen se retrouve plus fort qu'il ne l'était avant sa blessure.

De retour chez lui, Väinämöinen tente de convaincre Ilmarinen d'aller à Pohjola mais ce dernier n'est pas dupe de ces histoires et refuse. Alors il lui chante la beauté de la jeune fille et pour ne pas être de reste il décroche la lune qui brillait entre les branches d'un arbre. Finalement Ilmarinen se laisse convaincre et Väinämöinen l'envoie directement à Pohjola grâce à un vent de tempête qu'il a maitrisé à l'aide d'un chant magique.

Ilmarinen et la femme en or

Arrivé à Pohjola, il est accueilli par la sorcière mais dès qu'il aperçoit sa fille parée de ses plus riches vêtements, il consent immédiatement à fabriquer l'objet magique. Pendant trois jours, il cherche un endroit pour construire sa forge. Puis aidé par les esclaves il construit la forge, allume le feu magique et commence à travailler les divers métaux nécessaires à la confection du Sampo.

Le premier jour Ilmarinen sort du feu une arbalète en or avec des carreaux d'argent mais il sent un esprit malsain et préfère la rejeter dans les flammes.

Le deuxième jour, il tire du feu un bateau magnifique à la coque en or et aux rames en cuivre mais il le trouve trop impatient à partir au combat. Il le détruit et le rejette dans le feu.
Le troisième jour c'est une vache en or au front orné d'étoile qui est refondue.
Le quatrième jour une charrue d'or sort de la forge, avec un soc d'or, et des poignées d'argent, mais il la trouve trop imparfaite et préfère à nouveau la détruire.

Ilmarinen, fort mécontent de ses échecs, décide d'invoquer les quatre vents qui souffleront pendant trois jours. Finalement le Sampo est né et Ilmarinen content de son travail le présente à Louhi qui enferme immédiatement le précieux objet dans une cave profonde qu'elle verrouille à double tour.

Il alors offre à la jeune fille de Pohjola de devenir son épouse mais elle refuse de quitter sa terre natale et il retourne seul et déprimé dans son village.

On retrouve ce personnnage, sous le nom d'Ilmarine, dans les légendes estoniennes racontées dans le Kalevipoeg

❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]