Aino & Joukahäinen

Personnage du Kalevala, Joukahainen quitte la maison de ses parents en Laponie pour aller défier Väinämöinen dont la solide réputation comme chanteur et magicien a depuis longtemps franchi les frontières.
Le jeune homme et le vieil homme se livrent à une lutte sans merci et s’affrontent en un duel de chants magiques. Mais il faut bien se rendre à l'évidence, Väinämöinen est bien plus fort et ses chants magiques menacent bientôt la vie même du jeune Lapon.

"Il accable le jeune Joukahäinen de ses ensorcellements, il change son traîneau en un arbrisseau, son fouet ornés de perle en un roseau des bords de mer, son cheval au front étoilé, en rocher des cataractes… ; puis il berne le jeune Joukahäinen et le précipite dans un marais jusqu’au milieu du corps, dans un pré jusqu’aux reins, dans une terre plantée de bruyères jusqu’au oreilles…" 

la Vengeance de Joukahainen
Gallén-Kallela © Turku Art Museum

Ce dernier pour avoir la vie sauve promet de façon fort cavalière la main de sa soeur Aino au vieux Väinämöinen qui accepte.

« je te donne Aino, ma sœur,
l’enfant de ma mère en rançon
pour balayer ta cabane,
lessiver mains nues le plancher,
rincer mains blanches les tinettes,
essanger mains froides les châles,
tisser mains fines les foulards,
entourner la miche de miel. »

Mais Aino ne veut absolument pas du vieil homme pour époux et préfère s'enfuir pour devenir une nymphe des eaux. Väinämöinen emploie toute sa magie pour repêcher Aino qui a plongé dans le lac. Il pêche effectivement un petit poisson mais il décide qu'il est bien trop plat et insignifiant pour être sa fiancée, ainsi le rejette-t-il à l'eau. A cet instant le poisson se change en Aino qui raille le vieil homme car il l'a tenue entre ses mains mais il a choisi de la laisser repartir. Puis elle disparaît à jamais.

Lorsqu’il comprend la perte définitive d’Aino, Väinämöinen tombe dans un profond chagrin. Le vieil homme espérait tant vivre avec la sœur de son jeune concurrent.

Joukahainen qui n'a toujours pas accepté sa défaite, veut venger la mort de sa sœur. D'une carreau d'arbalète, il blesse le cheval de Väinämöinen qui tombe dans les flots. Il est sur le point de se noyer lorsqu'un aigle sauve le vieil homme des eaux et le transporte sur les rivages de Pohjola, au village de Sariola. (chants 3 et 4).

❖ Arts
Aino
Aino et Väinämöinen par Akseli Gallén-Kallela, 1891
❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]