Lemminkäinen

Lemminkäinen ou Lemminki était le dieu de la magie et des sorciers dans la mythologie ougro-finnoise. Il est aussi connu sous le nom de Kauko ou Kauko-Mieli.

Lemminkainen mort
Lemminkäinen mort et sa mère
Akseli Gallen-Kallela

Quand il était enfant, sa mère le baigna trois fois au cours d'une nuit d'été puis neuf fois pendant une nuit d'automne pour qu'il devienne à la fois un magicien sur chaque chemin, un chanteur dans sa maison et un homme habile.

Un jour Lemminkäinen voulut tuer le cygne du fleuve des enfers de Tuoni à la demande de Louhi qui lui promit la main de sa fille. Mal lui en prit car il ne put prononcer les paroles magiques qui le protégeaient des morsures de serpents. Les fils de Tuoni mirent son cadavre en pièces qu'ils jetèrent dans l'onde noire du fleuve.

Kylliki s'aperçut que le peigne laissé par Lemminkäinen gouttait du sang. C'est le signal de sa mort. Alors sa mère partit à sa recherche. Elle interrogea Louhi qui finit par lui indiquer qu'il était allé tuer le cygne du Tuonela.

"La mère de Lemminkäinen se mit à la recherche de son enfant bien-aimé, de son fils disparu. Elle court comme le loup à travers les vastes marais, comme l'ours à travers les déserts; elle plonge comme la loutre au fond des eaux; elle longe les champs comme le sanglier, les rivages comme le lièvre; les promontoires escarpés comme le hérisson. Elle chasse les pierres devant elle, elle écarte les troncs d'arbre et les broussailles épaisses, elle repousse du pied les solives de sapin."

le rateau
Le rateau par Robert Wilhelm Ekman
© Suomen Kansallismuseo.

La réponse ne varie pas, chacun préfère se lamenter sur son propre sort que de songer à son fils. Seul le soleil lui répond avec douceur:
"Ton fils, ton pauvre fils est enseveli, mort, dans le fleuve noir de Tuoni, dans les ondes éternelle de Manala "
Après avoir versé des larmes amères, elle alla voir le forgeron Ilmarinen et lui demanda:
"Forge-moi un râteau au manche de cuivre, aux dents de fer, aux dents longues de cent brasses, au manche long de cinq cents brasses ! "

A l'aide cet immense rateau, elle repêcha les morceaux du cadavre et elle "adapta la chair à la chair, les os aux os, les jointures aux jointures, les veines aux veines". Puis elle invoqua Suonetar, la déesse des veines pour l'aider à suturer les plaies et redonner la vie à ce corps recousu. Mais cela ne suffit pas car le nouveau Lemminkäinen ne parlait toujours pas.
Alors sa mère appela l'oiseau du printemps (abeille?), Méhiläinen, et lui demanda d’aller chercher le baume merveilleux du dieu Jumala, au delà du neuvième ciel puis elle appliqua le miel sur ses plaies de son fils, et Lemminkaïnen s’éveilla de ses rêves, en disant :
« J’ai longtemps dormi. j'ai longtemps reposé, pauvre infortuné, enseveli dans un doux sommeil, dans un lourd repos »

Les légendes de Lemminkäinen sont un ensemble de quatre pièces symphoniques de Sibelius.

❖ Filiation
? ?
LEMMINKAINEN
Epouse Enfants
Kylliki  
❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]