titre

Les anciens Finnois croyaient en un monde tripartite (voir cosmogonie"). Les cieux où vivaient les dieux étaient dans la partie supérieure. Puis venait le territoire réservé aux vivants : une île cernée par une immense rivière. Tuonela, le royaume des morts, s'étendait de l'autre côté de la rivière.

La cellule familiale était composée de ses membres vivants et de ceux qui avaient franchi la rivière pour rejoindre le royaume des morts. La mort ne libérait personne de ses obligations familiales ; les défunts continuaient à prendre part à la vie de leur progéniture de bien des manières. En retour, les vivants devaient observer fidèlement les anciens rites et poursuivre le travail de leurs ancêtres. Cette pratique est la clé de la compréhension de la vie familiale des anciens finnois.
Si ces rites de passage à Tuonela n'étaient pas correctement observés, les défunts pouvaient se transformer en âmes errantes appelées sijattomat sielut, qui hantaient la demeure des générations suivantes au lieu de se fondre clans la cellule familiale élargie.

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]