Peko

Peko est le dieu de la fertilité des cultures et plus spécialement de celle l'orge et du brassage de la bière.

Peko

Peko est aussi associé au dieu du tonnerre estonien Pikne (Pitkne) et au dieu lituanien du tonnerre , Perkūnas.

Deux fois par an on célébrait une fête importante en l'honneur de Peko.
La première se déroulait au printemps. Avant le lever du soleil de jeunes adultes participaient à une lutte rituelle qui prenait fin au premier sang versé. L'homme qui avait été blessé devenait alors le gardien de la statue en bois de Péko et devait organisait la prochaine fête.

Cette satue de bois jouait un rôle important dans le culte de Peko. Des trous étaient percés au somment de la statue pour accueillir des bougies noires.

La seconde fête avait lieu après la récolte. Les hommes les plus âgés faisaient des offrandes. et l'assemblée scandait "Peko, Peko, viens boire la bière".

Le culte de Peko était encore particulièrement vivant chez le peuple finno-ougrien des Seto dans le sud de l'Estonie et dans les environs de la ville russe de Pechory jusqu'au XXème siècle.
Plus tard il fut considéré comme un héros national.

Selon la chanson folklorique, Peko est vénéré comme un guerrier qui libère le pays, comme un chasseur qui donne des peaux d'ours aux villageois et comme l'hote des fêtes de mariage. Il laboure le champ avec une charrue en bois et protège les gens contre les mauvais esprits qui les poussent à trop boire.

La tombe supposée de Peko se trouve sous un vieux chêne près du monastère de Pskovo-Petcherski.

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


07-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]