titre

Le Kalevipoeg est l'épopée nationale estonienne dont les vingt chants relatent les aventures de Kalev, de son épouse Linda et surtout de leur fils Kalevipoeg, doté d'une force surhumaine.

Kalevipoeg

Inspiré par le succès du Kalevala finnois, c'est Friedrich Faehlmann (1798-1850) qui commence à compiler des récits populaires estoniens, en allemand. Inachevé à sa mort, le projet est poursuivi en estonien par Friedrich Reinhold Kreutzwald (1803-1882) La réussite de la compilation des légendes finlandaises, le fameux Kalevala, a un effet déterminant sur Kreutzwald, qui construit son travail sur les mêmes principes : rassembler, unifier, réécrire tous les matériaux folkloriques qui traitent de Kalevipoeg, «le fils de Kalev», une sorte de géant sympathique, comparable à Gargantua, qui livre un combat contre les forces maléfiques.

Dès deuxième chant, Linda perd son époux Kalev, et lui érige une sépulture qui forme la colline de Toompea à Tallinn. Inconsolable, ses larmes vont former le lac Ülemiste. Kalevipoeg va, lui, vivre une vie chargée d'exploits, Il mourra, victime d'une malédiction, mais il sera ressuscité par les dieux et sera chargé de veiller aux portes de l'Enfer pour empêcher le diable d'en sortir.

 

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]