Coiffes

Les divinités et les pharaons sont souvent représentés avec une coiffe ayant une signification et un symbolisme bien précis. Leur force magique, représentée par la déesse Ourèthékaou, est si puissante qu'il est impossible de s'en emparer s'en encourir un grave danger. Une gravure du musée d'Ismaïlia raconte comment Geb fut gravement brûlé et sa suite anéantie en essayant de prendre la couronne de Rê.
Il en est de même dans le chapitre 175 du livre des morts qui relate les ennuis endurés par Osiris lorsqu'il revêt la couronne atef d'Hérishef pourtant donnée par Rê lui-même.

 
Coiffes et couronnes.
Atef Atef
Couronne comprenant une mitre centrale à rayure verticales et colorées, surmontée d'un disque et encadrée par deux plumes d'autruche. Parfois un autre disque est placé à la base. Très souvent la couronne repose sur deux cornes horizontales. C'est la coiffe originelle de Hérishef
Decheret Decheret
La couronne rouge est l'attribut des souverains de Basse-Egypte et des déesses Neith, Amonèt et Ouadjyt. Elle est constituée d'une espèce de mortier dont la partie postérieure remonte verticalement et de laquelle surgit une tige en spirale incurvée vers l'avant, nommée la khabet.
Hedjet Hedjet
La couronne blanche, formée par une haute mitre conique blanche terminée par un renflement, est l'attribut des souverains de Haute-Egypte et de la déesse Nekhbet.
Quand elle est combinée avec des cornes d'antilope elle devient la coiffe de la déesse Satis
Hemhem Hemhem
C'est une triple couronne Atef posée sur des cornes horizontales et portée par les rois défunts renaissant et certains dieux enfants pour attester la victoire des forces de la Vie;
Henou Hénou
Couronne divine, parfois portée par Pharaon, composée de deux plumes d'autruche plantées verticalement sur deux cornes horizontales de bélier.
Khat Khat
Coiffe de tous les jours en tissu blanc qui cachait la perruque et fut particulièrement prisée à l'époque amarnienne.
Khepresh Khepresh
Coiffe bleue apparaît juste avant le début du Nouvel Empire. A la même époque apparait aussi une calotte très ajustée.
Némès Némès
Coiffe royale composée de deux pans de tissu rayé généralement bleu et or retombant de chaque côté sur les épaules et d'un pan tressé à l'arrière. Elle était en général réservée à une personne royale célébrant un office funéraire ou divin.
Ourerèt Ourerèt
c'est la couronne traditionnelle du dieu Osiris composée d'une mitre blanche centrale bordée de deux plumes d'autruche qui devait être à l'origine l'attribut du dieu Andjety
Pschent Pschent
Formé de la couronne blanche de la Haute Egypte insérée dans la couronne rouge de la Basse Egypte, le Pschent est l'insigne du pouvoir royal unificateur qui règne sur les deux terres. C'est l'attribut essentiel de Pharaon mais aussi de divinités comme Horus, Mout ou Atoum.
Leonor Varela dans Cleopatra Seshed
Bandeau d'orfèvrerie porté, dès l'Ancien Empire comme insigne de la royauté, en général sur l'ibès (perruque courte) et orné de l'uraeus; par la suite il pourra être combiné avec d'autres coiffes.
tjeni Tjèni
Couronne constituée de deux cornes de bélier horizontales soutenant deux plumes d'autruche et un disque. Attribut du dieu Tatenen, elle est aussi portée par Ptah et Sokar.
Sur certaines images vous remarquerez des petits cônes en pointillé sur la tête des personnages du Nouvel Empire. Rien à voir avec une coiffe mais ce sont des cônes à parfums soit réellement(?) posés sur la tête soit indiquent visuellement que le sujet est parfumé.

 

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
https://mythologica.fr