Yhi

Yhi est la déesse de la Création et de la Lumière du groupe aborigène des Kamilaroi (Gamilaraay) au nord de la Nouvelle-Galles du Sud et des Karraur de l'Arnhemland(?)

Yhi

Elle dormait dans le Dreamtime (Temps du Rêve) avant la création de ce monde, un monde de montagnes dénudées et sans vent. Soudain, un sifflement réveilla la déesse. Elle prit une profonde inspiration et ouvrit les yeux, inondant le monde de lumière. La terre remua sous ses chauds rayons. Yhi se dirigea vers cette nouvelle terre, marchant vers le nord, le sud, l'est, l'ouest. Comme elle marchait, les plantes jaillissaient des empreintes de ses pas. Elle a marché dans tous les sens sur la surface du monde jusqu'à ce que chaque centimètre carré soit couvert de verdure. Alors la déesse s'assit pour se reposer dans la plaine sans arbres. En regardant autour d’elle, elle réalisa que ces nouvelles plantes ne pouvaient pas bouger, or elle désirait voir quelque chose danser. Cherchant cette vie dansante, elle est descendue sous la terre, où elle a trouvé des esprits mauvais qui ont essayé de conduire vers la mort. Mais ils n'étaient pas aussi puissants que Yhi. Sa lumière fit disperser les ténèbres et de minuscules formes ont commencé à se mouvoir. Elles se sont transformées en papillons, en abeilles et en insectes qui ont grimpé autour d'elle dans une masse dansante. Elle les a conduits dans le monde ensoleillé.

Mais il y avait d’autres grottes glacées, là haut dans les montagnes, dans lesquelles reposaient d'autres créatures. Yhi  répandit sa lumière sur chacun d’eux. Elle braqua son intense regard les intérieurs obscurs de la grotte jusqu'à ce que de l'eau se forme. Puis elle a vu quelque chose bouger, puis une autre et encore une autre. Les poissons et les lézards ont nagé. Caverne après caverne, elle a libéré des ténèbres toute sorte de créatures, et les oiseaux et les animaux se sont répandus sur la terre. Bientôt, le monde entier fourmillait de vie.

Puis, de sa voix d'or, Yhi a parlé. Elle a dit à ses créatures qu'elle allait retourner dans le Temps du Rêve. Elle leur a donné des saisons changeantes et l’assurance que lorsqu’elles mourraient elles iraient la rejoindre. Puis, se transformant en boule de lumière, elle disparut sous l'horizon et l'obscurité  tomba sur la terre. Devant ce phénomène inattendu, les nouvelles créatures eurent peur mais finalement elles sombrèrent dans le sommeil. Et, bientôt, ce fut la première aube, car Yhi n'avait jamais eu l'intention d'abandonner sa création dans l’obscurité. Une à une, les créatures endormies se réveillèrent pour voir la lumière poindre à l'est. Un chœur d'oiseaux accueillit le soleil, et les eaux du lac et de l'océan qui s'étaient levées dans les brumes, pour essayer de l'atteindre, se calmèrent.

Pendant les éons du Dreamtime les animaux vécurent en paix sur la terre de Yhi, mais alors une vague tristesse commença à les envahir. Ils ont cessé de se réjouir de ce qu'ils étaient : ils voulaient des améliorations. Elle avait prévu de ne jamais revenir sur terre, mais elle se sentait tellement désolée pour ses créatures qu'elle a dit: «Juste une fois». Alors elle est revenue sur la terre et elle a demandé aux créatures ce qui n'allait pas. Le wombat voulait s’agiter sur le sol. Le kangourou voulait sauter en l’air. La chauve-souris voulait des ailes. Le lézard voulait des pattes. Le phoque voulait nager. Et l'ornithorynque, confus, voulait un peu de tout des autres animaux. Alors Yhi leur a donné ce qu'ils voulaient. Les belles formes épurées de la première création sont venues les créatures étranges qui vivent maintenant la terre.

Quant à l’être humain, elle avait déjà incarné sa pensée sous une forme male et l'avait laissé errer sur la terre. Mais rien - aucune plante, aucun insecte, aucun animal, oiseaux ou poissons ne lui ressemblaient. Il était seul, effroyablement seul. Yhi alla le voir un matin pendant qu'il dormait sous d'un xanthorrhoea ⑴. Il dormait à poings fermés, la tête pleine de rêves étranges. Comme il  émergeait de ses rêves, il vit la hampe de la fleur du xanthorrhoea qui brillait à la lumière du soleil. Il était attiré par cet arbre, comme toutes les autres créatures de la terre. Respectueux et étonnés, ils regardèrent le pouvoir de Yhi se concentrer sur la tige florale. La tige de la fleur commença à se bouger rythmiquement et à respirer. Puis elle a changé de forme, pour devenir une femme. Lentement émergeant dans la lumière à partir de laquelle elle avait pris forme, la première femme  donna la main au premier homme. Alors Yhi s'en alla pour toujours dans le Temps du Rêve.

⑴ Le xanthorrhoea (grass-tree en anglais) est sorte d’arbre avec ou sans tronc qui produit au printemps une hampe longue de près de 2m couverte de fleurs blanches. Le nectar est utilisé par les aborigènes pour donner un bon gout à l’eau.

 

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]