Wuriupranili
Wuriupranili par Lisa HUNT

Dans le nord de l'Australie, Wuriupranili (ou Wuriunpranilli) est la déesse du soleil qui porte  le flambeau représentant selon la légende le soleil.

Chaque matin elle allume un petit feu à l’Est que les hommes considèrent comme les premières lueurs de l'aube.
Puis elle maquille son visage et son corps avec de l’ocre rouge et le vent ou son souffle disperse dans l’air un peu de poudre colorée qui teint l’horizon en rouge.
Alors qu’elle se prépare pour son voyage, les oiseaux commencent à chanter et réveillent les hommes et les femmes endormis.

Puis elle allume la torche en bois d’eucalyptus au feu de camp, et commence son long voyage à travers le ciel jusqu’à son camp à l'ouest.
Là,  elle éteint sa torche dans l'océan et maquille à nouveau son corps et son visage avec de l'ocre, ce qui cause les rougeoiements des couchers de soleil.

Petit à petit la nuit s'installe, les hommes et les animaux vont s’endormir et Wuriupranili retourne à son camp de l'Est par un tunnel souterrain en utilisant les braises incandescentes pour se guider.

❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]