Télèphe

Télèphe est le fils d'Héraclès et d'Augé, fille d'Aléos et de Néère la fille de Pérée.

Télèphe
Télèphe soigné par
la rouille (Picart)

Un oracle avait averti Aléos, roi de Tégée, qu'un de ses fils serait tué par le fils d'Augé c'est pourquoi Aléos fit de sa fille Augé une prêtresse d'Athéna mais cela n'empêcha nullement Héraclès de la séduire.
Il existe deux versions différentes de la suite de l'histoire.
Selon les uns, Aléos, dès qu'il apprit la nouvelle de la grossesse d'Augé voulut la faire noyer mais elle s'enfuit vers Nauplie et accoucha en chemin. Le roi Nauplios la mit avec son bébé dans un coffre de bois qu'il envoya en mer.
Selon les autres, Augé aurait enfanté dans le temple d'Athéna mais celle-ci outrée par ce sacrilège envoya la sécheresse sur le pays et Aléos décida alors de vendre Augé comme esclave. Elle fut achetée par Teuthras le roi de Teuthranie en Mysie.

Quant à l'enfant, Aléos ordonna de l'exposer sur le mont Parthénion où il fut recueilli et élevé par des bergers avec Parthénopée, un autre enfant abandonné et lui donnèrent le nom de Télèphe car il avait été nourri par une biche.

Télèphe
Hercule et Télèphe
par JOUVENET
(château de Versailles)

Devenu plus grand, il apprit qu'on se moquait de ses origines inconnues à la cour du roi et alla tuer le railleur, réalisant ainsi la prédiction de l'oracle. Puis accompagné de son fidèle ami Parthénopée il alla à Delphes consulter l'oracle pour essayer de connaître ses origines. Il aida Teuthras à chasser Idas, frère de Lyncée et cousin des Dioscures qui voulait conquérir la Teuthranie.
En récompense Teuthras qui avait adopté Augé comme sa fille l'offrit en mariage à Télèphe et fit de lui son héritier car il n'avait pas de fils.

Mais Augé était fortement opposée à ce mariage et conservait pour Hercule un amour intact, aussi décida-t-elle de tuer son époux avant que le mariage fut consommé. A cette fin, elle cacha dans le lit nuptial une épée. Mais dès que les deux époux se mirent au lit, un énorme serpent se glissa entre eux et mit au jour l'épée qui était cachée. Augé affolée par le monstre, avoua son dessein criminel et son amour pour Hercule. Courroucée mais intrigué, Télèphe demanda qu'elle lui raconte son histoire et reconnu sa mère. Quant au serpent, il avait disparu comme il était venu.
Ayant évité cet inceste involontaire, Télèphe épousa Argiopé, une autre fille du roi Teuthras ou bien, selon d'autres légendes, Astyoché une des filles de Priam ce qui fit de lui un allié naturel de Troie.

Un jour, les Grecs, croyant débarquer sur les rivages de Troie, arrivèrent en Mysie, sur les terres de Télèphe. Celui-ci les combattit et tua Thersandre fils de Polynice. Mais il se prit le pied dans un cep de vigne et, perdant l'équilibre, il reçut d'Achille une mauvaise blessure qui ne guérissait pas. Il consulta l'oracle qui répondit: "Celui qui t'a blessé te guérira" il ne comprit pas ce qu'il fallait faire et se rendit à Mycènes déguisé en mendiant à l'époque où se préparait à nouveau l'expédition des Grecs contre Troie.

Cyparisse
Cyparisse pleurant son cerf (c.1827)
de NORBLIN DE LA GOURDAINE
Musée de B-A d'Orléans

Il se confia à la reine Clytemnestre qui lui dit qu'il n'y avait qu'un moyen de se faire entendre: se saisir du petit Oreste (qui était aussi son fils) et faire pression sur Agamemnon. Quoi qu'il en fût Agamemnon et les chefs grecs tenaient d'un oracle qu'ils n'arriveraient à Troie que conduits par Télèphe. Aussi accédèrent-ils à sa demande.

Bien qu'Achille ait été instruit par le Centaure Chiron, il ne comprit pas ce qu'il devait faire pour le guérir et c'est Ulysse qui trouva la solution en inventant une sorte d'homéopathie avant l'heure: grâce à la rouille de la lance d'Achille Télèphe fut guéri et conduisit la flotte grecque vers Troie en oubliant son alliance avec son beau-père Priam, mais il ne porta pas les armes contre lui.
En revanche après sa mort son fils Eurypyle, combattit à nouveau dans le rang des Troyens.

Cyparisse était un autre de ses fils. Il fut le favori d'Apollon (ou de Zéphyr). Désespéré d'avoir tué un cerf consacré aux nymphes du pays de Carthée, sur l'île de Céos, il voulut se suicider et pleurer éternellement sur sa dépouille. Il fut métamorphosé en arbre, un Cyprès (ce qui signifie son nom).

❖ Filiation
Augé Héraclès
TELEPHE
Epouse* / amante Enfants
Laodice
ou Argiope
ou Astyoche
Cyparisse
Eurypyle
❖ Sources antiques
❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]