Chrysippe

Fils batard de Pélops et de la nymphe Axiochè (ou Danaïs), Chrysippe (Cheval d'or) ou Chrysippos (Gr. Χρύσιππος) est le demi-frère d'Alcathoos, d'Atrée et de Thyeste.

Laïos enlève Chrysippe
Zeuxo versant du vin à Chrysippe
kylix attique à figures rouges, ca. 490

Chrysippe était d'une grande beauté; c'était le favori de son père ce qui ne pouvait qu'attiser la rancoeur de ses demi-frères. Pour lui apprendre la conduite de chars, il le confia à Laïos, qui était en exil à sa cour après avoir été chassé de Thèbes.

Le roi de Thèbes fut séduit par son jeune élève. Après la mort d'Amphion et de Zéthos, Laïos put revenir à Thèbes. Mais il était maintenant dominé par sa passion pour le fils de Pélops et il ne pouvait pas imaginer la vie sans lui c'est pourquoi il profita d'une course de chars à Némée à laquelle le jeune homme participait pour l'enlever et il refusa de le laisser repartir.

Laïos encourut ainsi la malédiction de Pélos. Aussi, pour punir Laïos, Héra (ou Apollon) envoya-t-elle le célèbre Sphinx ravager les environs de Thèbes et qu'Œdipe en résolvant l'énigme poussa à disparaitre.

Laïos enlève Chrysippe
Laïos enlève Chrysippe devant Pélops
Musée Paul Getty, Malibu

A l'instigation de leur mère, Hippodamie, jalouse d'Axiochè et peut être craignant que Chrysippe hérite du trône à la place de ses fils, Alcathoos, Atrée et Thyeste l'assassinèrent ainsi que sa mère et jetèrent les corps dans un puits.

Dans une autre version c'est Hippodamie, elle-même, qui alla tuer son beau-fils avec l'épée de Laïos mais Chrysippe eut encore le temps de dénoncer sa belle-mère qui se pendra.

Toutefois il existe d'autres versions dans laquelle Chrysippe se suicida de honte ou bien celle ou c'est Pélops lui même qui l'aurait tué (scholiaste de Thucydide).

❖ Filiation
Axiochè
Danaïs
Pélops
CHRYSIPPE
Epouse* / amante Enfants
   

❖ Sources antiques
❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


14-Nov-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]