Amphitryon

Fils d'Alcée, père d'Iphiclès et père nourricier d'Héraclès, Amphitryon (Gr. Ἀμφιτρύων) fut l'époux d'Alcmène.

Amphitryon
Amphitryon de Molière

Mais Alcmène refusa de consommer le mariage tant que son époux n'aurait pas vengé ses huit frères tués par des Taphiens venus leur voler des troupeaux. Electryon, fils de Persée, Haut Roi de Mycènes et mari d'Anaxo était engagé dans une expédition punitive contre les Taphiens et les Téléboens qui avaient pris part à un coup de main contre ses troupeaux et où les huit fils d'Electryon avaient trouvé la mort. Pendant son absence, son neveu le roi Amphitryon de Trézène assumait les fonctions de régent. Amphitryon, averti par le roi d'Elis que le troupeau volé était à présent en sa possession, paya la forte rançon demandée et conseilla à Electryon d'identifier le troupeau. Electryon, qui n'était pas du tout content d'apprendre qu'Amphitryon s'attendait à ce qu'il paie la rançon demanda sèchement de quel droit les Éléens vendaient un bien volé, et comment Amphitryon pouvait admettre une pareille escroquerie. Amphitryon manifesta son mécontentement en lançant une massue sur une vache qui s'était écartée du troupeau; elle frappa ses cornes, rebondit et tua Electryon. Après cela, Amphitryon fut banni d'Argolide par son oncle Sthénélos.

Amphitryon, accompagné d'Alcmène, s'enfuit à Thèbes où le roi Créon le purifia et donna en mariage sa sœur Périmèdè au seul fils d'Electryon encore en vie, Lycymnios, un bâtard né d'une Phrygienne appelée Midée.

Mais la pieuse Alcmène refusait de partager la couche d'Amphitryon s'il ne vengeait la mort de ses huit frères. Créon lui donna donc l'autorisation de lever à cette fin une armée en Béotie. Puis, avec l'aide de contingents athéniens, phocéens, argiens et locriens, Amphitryon vainquit les Téléboens et les Taphiens et donna les îles à ses alliés.

Hercule et les serpents
Amphitryon essayant de brûler Alcmène
(Aestas, Paestum)

Entre-temps, Zeus profitant de l'absence d'Amphitryon revêtit son aspect et, se faisant passer pour lui, assura Alcmène que ses frères étaient à présent vengés (Amphitryon avait en effet obtenu la victoire qui lui était demandée le matin même) et passa avec elle une nuit entière à laquelle il conféra la longueur de trois nuits. En effet, Hermès, sur l'ordre de Zeus, avait commandé à Hélios d'éteindre les feux solaires, de faire dételer son char par les Heures et de rester chez lui le lendemain. Hermès donna ensuite l'ordre à la Lune de se déplacer lentement et au Sommeil de faire que l'humanité fût à ce point endormie que personne ne remarquât ce qui se passait. Alcmène, totalement mystifiée, écouta heureuse le récit que lui fit Zeus de la défaite infligée à Ptérélas à Oechalie et se dépensa en toute innocence dans les bras de son soi-disant mari pendant cette très longue nuit.

Bien entendu Amphitryon à son retour fut d’abord très heureux d'accéder finalement à la couche conjugale, puis il fut désagréablement surpris en écoutant le récit de ses exploits de la nuit précédente. La colère d’Amphitryon l’amena à tenter de brûler vive son épouse mais Zeus prit en pitié la pauvre reine et fit en sorte que la pluie vint éteindre le bûcher. La scène représentée par Aestas, peintre de l’école de Paestum, sur un détail du cratère reproduit ci-contre, fait apparaître un arc-en-ciel alors que les Hyades, avec leurs jarres, déversent l’eau qui tombe en pluie sur le brasier tandis que Anténor et Amphytrion alimente le bûcher. Alors devant ce prodige, Amphitryon pardonna à Alcmène.

Le sujet d'Amphitryon a été l'objet de plusieurs comédies. La première fut sans doute celle du poète latin Plaute et la plus célèbre l'Amphitryon de Molière (1668). Giraudoux prétend avoir écrit en 1929 la trente-huitième version du sujet qu'il nomma pour cette raison Amphitryon 38 (1929).

Le terme Amphitryon désigne dans la langue française une personne qui invite à dîner le maître de maison chez qui il dîne. Cette expression vient d'une réplique de l'Amphitryon de Molière. A un moment de la pièce, les deux Amphitryon, le faux (Jupiter) et le vrai, se trouvent en présence l'un de l'autre. Jupiter invite tout le monde à dîner. Alors Sosie, le valet du vrai Amphitryon, s'écrie :

« Le véritable Amphitryon est l'Amphitryon où l'on dîne. »

❖ Filiation.
Astidamie
Laonome
Hipponome
Alcée
AMPHITRYON
Epouse Enfant
Alcmène Laonome
Iphiclès
❖ Sources antiques.
❖ Bibliographie.

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]