Amymoné

Amymoné (Gr. Αμυμωνη; Lat. Amymone) dont le nom signifie "irréprochable" est l'une de cinquante filles de Danaos et sa mère est Europé.

Neptune, Amymoné et le Satyre
Neptune, Amymoné et le Satyre
Carle Van Loo (© Musée Cherret, Nice)

Danaos, avec ses enfants, s'enfuit de Libye et vint s'installer à Argos où il devint roi de la contrée après une longue lutte oratoire contre Gélanor, le roi en place. Il trouva l'Argolide en proie à une profonde sécheresse depuis le jour où Poséidon avait desséché toutes les rivières et tous les torrents de cette contrée qui ne coulaient plus que pendant les pluies. Il était très mécontent que cette terre fut attribuée à Héra qui avait été soutenue par les dieux-fleuves Inachos, Céphise et Astérion.

Danaos envoya ses filles en quête d'eau et leur donna l'ordre d'obtenir les bonnes grâces de Poséidon par tous les moyens afin de faire revenir la prospérité dans le pays.

L'une d'elles, appelée Amymoné, qui suivait un cerf dans la forêt, réveilla par hasard un satyre qui dormait. Il se leva d'un bond et essaya de la violer;
Dans une version alternative Amymoné fatiguée par sa quête s'endormit dans les bois et un Satyre qui passait par là tenta de la violer.

Amymoné
Amymoné portant une hydrie et le Satyre

Elle appela à son aide Poséidon qui lança son trident contre lui. Le satyre esquiva et s'enfuit. Le trident alla se planter dans un rocher et ce fut Poséidon qui s'unit à Amymoné, tout heureuse d'obéir aux instructions de son père de si agréable façon.

En apprenant l'objet de sa quête, Poséidon, en désignant son trident, lui dit de le retirer du rocher où il était planté et, des trois trous, jaillirent trois jets d'eau. Cette source, appelée depuis Amymoné, donne naissance au fleuve Lerne, dont l'eau ne tarit jamais même au cours de l'été.
Dans une autre version Poséidon dévoila simplement l'existence d'une source cachée: la source de Lerne.

Quelques mois plus tard, Amymoné donna naissance à Nauplios qui fut le fondateur de la ville de Nauplie en Grèce.

Amymoné épousa plus tard Encélados selon Apollodore ou Midanos selon Hygin qu'elle tua la nuit de son mariage (voir Danaïdes)

Toutefois certains mythographes identifient parfois Amymoné avec Hypermestre, la seule danaïde qui avait épargné son époux lors de la sanglante nuit de noces.

❖ Filiation.
Europé Danaos
AMYMONE
Époux* / amant Enfants
Poséidon Nauplios
Encélados*
(Midanos)
 
❖ Sources antiques.
❖ Bibliographie.

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]