Ougarit

Ougarit ou Ugarit est une cité côtière de la Syrie antique (aujourd'hui Ras Shamra, le cap du fenouil, non loin de Lattaquié). Vers le milieu du II millénaire avant notre ère, elle devint le centre d'un État de petite superficie mais de grande influence qui tirait ses richesses de l'agriculture et bénéficiait des échanges commerciaux existant entre l'Égypte, la Mésopotamie et l'Empire hittite.

À l'instar des autres peuples cananéens de Syrie et de Palestine, ses habitants parlaient un dialecte sémitique occidental. Ils utilisaient l'écriture cunéiforme babylonienne pour là tenue des documents officiels mais inventèrent une écriture alphabétique pour leurs rites et leurs récits mythologiques. Ougarit fut détruite au XIIIe siècle avant notre ère. La plupart des dieux de la mythologie ougaritique sont associés à la pluie, élément de première importance pour l'exploitation agricole du Croissant fertile.

Anat
Bas relief d'Anat
© Stéphane Beaulieu

Parmi la grande quantité de tablettes découvertes à Ougarit (Ras Shamra), il y avait quelques unes qui semblaient être du cunéiforme mais qui différaient par le petit nombre de signes employés.
On a vite pensé que c’était peut-être une écriture alphabétique ; effectivement ils utilisaient un alphabet de vingt-huit lettres et une langue jusqu'alors inconnue. Cette langue désignée sous le terme d’ougaritique, appartient au groupe sémitique lié à l'araméen, et à l’hébreu. Les références dans les tablettes ont permis de les dater du XIVe siècle avant notre ère mais sans doute  les mythes sont bien plus anciens. Beaucoup de tablettes sont abimées et le texte est souvent incertain avec de nombreuses obscurités. Cependant les grandes lignes de ces mythes sont suffisantes pour avoir une idée principale.
Les mythes et les légendes se répartissent en trois groupes qui peuvent avoir une base historique. On remarquera que les noms de beaucoup de ces dieux et déesses sont souvent cités dans l'Ancien Testament.
Le groupe le plus important concerne les exploits du dieu Baal et ses relations avec les autres membres du panthéon cananéen.
Le deuxième cycle consiste en l'épopée de Keret, roi de Hubur.
Le troisième cycle se rapporte à la légende d'Aqhat, le fils du roi légendaire Danel qui est cité dans le livre d’Ezéchiel.

Nombre des mythes ougaritiques nous sont connus à partir des tablettes découvertes dans les vestiges d'un temple de la cité d'Ougarit. L'interprétation des textes, écrits dans l'alphabet local, présente de grandes difficultés, tant au niveau du vocabulaire que de la grammaire. L'ordre même des tablettes est matière à discussion, et les traductions existantes sont rapidement remplacées par d'autres.

Les principales divinités du panthéon ougaritique sont le dieu créateur El , son fils Baal (Baal-saphon), , et sa fille, la déesse Anat, dont le culte célèbre la guerre et l'amour physique.

 

❖ Divinités
Anat ou Anath
Déesse vierge de la Guerre et des Conflits, soeur et parèdre de Baal Hadad.
Aqhat [Canaan, Ougarit]
Archer qualifié, et le fils du roi Danel. La déesse Anath lui a offert l'immortalité en échange de son arc, mais il a refusé. Irritée par son refus, Anath envoya Yatpan pour s'emparer de l'arc. Aqhat a été tué par Yatpan, et son arc a été cassé pendant la lutte.
Asherah ou Athirat, «celle qui marche sur la mer» [Canaan, Ougarit]
La "Dame de la mer". Elle avait soixante-dix enfants et convoitait le trône de Baal pour son propre fils, Ashtar.
Ashtar [Ougarit]
Fils d'Asherah. Il monta sur le trône tandis que Baal était absent dans le monde souterrain, mais le trône était trop grand pour lui, et il descendit à nouveau.
Baal
Dieu de l'orage, qui réside au sommet du mont Saphon dominant la ville
El
Dieu créateur
Hiribi [Ougarit]
Dieu de l'été, et père de Nikkal.
Kotharat ou Kathirat [Canaan, Ougarit]
Déesses des sages-femmes, prenant la forme d'hirondelles à cause de leur lien avec la fertilité et l'accouchement.
Kothar-u-khasis [Canaan, Ougarit]
L'artisan-dieu.
Lotan [Canaan, Ougarit]
Dragon du chaos à sept têtes, tué par Baal.
Mot ou Mawat [Canaan, Ougarit]
Le dieu de la stérilité et le monde souterrain. Il a rivalisé avec Baal et a causé sa mort après qu'il (Baal) lui a refusé le tribut. Il a été tué par la soeur de Baal, Anath, pour se venger. Il revint plus tard à la vie pour reprendre la querelle.
Nikkal [Canaan, Ougarit]
Déesse des «fruits de la terre». Fille de Hiribi, et épouse de Yarikh.
Rahmaya [Ougarit]
Une des deux épouse de El
Shahar [Canaan, Ougarit]
'Aube'. Frère jumeau de Shalim (Crépuscule). Ils étaient les dieux gracieux, nés des déesses, Asherah et Rahmaya à travers une union avec El. Elles ont également donné naissance à deux dieux de la mer.
Shalim [Canaan, Ougarit]
'Crépuscule'. Le frère jumeau de Shahar.
Shapash [Canaan, Ougarit]
Déesse ou dieu du soleil et la «Torche des dieux». Semblable à Shamash sumérien.
Shataqat [Ougarit]
Déesse de la guérison.
Yarikh [Canaan, Ougarit]
Dieu-lune, époux de Nikkal.
Yatpan [Ougarit]
Dieu mineur de la guerre. Il a été changé en aigle par Anath, et envoyé pour voler l'arc d'Aqhat. Mais il a tué Aqhat et il a cassé l'arc au grand dam d’Anath.
❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]