Omphale

Fille d'Iardanos, roi de Lydie, Omphale était la veuve du roi Tmolos et régnait sur Lydie; mais il semble que le mythe se déroulait à l'origine en Epire.
Tmolos était un roi de Lydie fils d'Arès et de la nymphe Théogène; un jour qu'il était à la chasse, il viola la nymphe Arrhipé devant l'autel du temple d'Artémis. La déesse lança contre le roi un taureau furieux pour venger sa prêtresse qui s'était percée le sein. Pour éviter l'animal, Tmolos tomba sur des pieux acérés. Il fut enterré sur place et son nom fut donné à la montagne par ses fils.

❖ La reine
Hercule et la reine de Lydie
Film de Pietro Francisci

Héraclès fut emmené en Asie et suite à la réponse de Xénoclée, proposé comme esclave par Hermès patron de toutes les transactions financières importantes.

Ce dernier, remit par la suite l'argent de la vente, trois talents d'argent, aux enfants d'Iphitos.
Mais Eurytos s'entêta à interdire à ses petits-enfants d'accepter aucune compensation sous forme pécuniaire, en disant que seul le sang rachèterait le sang; Hermès seul sait ce qui advint de l'argent en définitive.

Comme l'avait prédit la Pythie, Héraclès fut acheté par Omphale, une femme qui s'y entendait sans doute en affaires mais plus encore en homme; il lui rendit de loyaux services pendant un an (ou trois ans), en débarrassant l'Asie Mineure des brigands qui l'infestaient.
Parmi les nombreux travaux secondaires qu'accomplit Héraclès, pendant cette période de servitude, on trouve la capture des deux Cercopes d'Ephèse.
Enfin, près du fleuve Sagaris, en Lydie, Héraclès tua un serpent gigantesque qui tuait les hommes et détruisait les récoltes.

Héraclès était d'abord tombé amoureux d'une suivante de la reine, Malis, dont il eut un fils du nom d'Alcée.

Omphale avait acheté Héraclès comme amant, plutôt que comme un simple serviteur. Il devint le père de ses trois enfants Lamos, Agélaos, l'ancêtre du célèbre roi Crésus qui tenta de s'immoler lui même sur un bûcher lorsque les Perses s'emparèrent de Sardes et Laomédon. Certains en ajoutent un quatrième, Tyrrhénos qui inventa la trompette et qui prit la tête des Lydiens émigrants en Etrurie, où ils prirent le nom de Tyrrhéniens, mais il est plus probable que Tyrrhénos fut le fils du roi Atys, et un descendant assez éloigné d'Héraclès et d'Omphale.
Par une des suivantes d'Omphale, du nom de Malis, Héraclès était déjà le père de Cléodaeos et d'Alcée, fondateur de la dynastie lydienne, que le roi Crésus écarta du trône de Sardes.

Hercule et Omphale
Hercule et Omphale de COYLE

Des nouvelles circulèrent en Grèce annonçant qu'Héraclès avait quitté sa peau de lion et sa couronne de tremble et portait maintenant des colliers de pierreries, des bracelets d'or, un turban de femme, un châle pourpre et une ceinture maeonienne.

Il passait son temps, disait-on, entouré de jeunes filles lascives et débauchées filant et tissant la laine; et qu'il tremblait lorsque sa maîtresse le grondait parce qu'il s'y prenait mal. Elle le frappait de sa pantoufle d'or quand ses gros doigts malhabiles écrasaient le fuseau, et lui faisait raconter, pour la distraire, ses exploits passés; mais il n'en éprouvait apparemment aucune honte.
C'est pourquoi certains peintres montrent Héraclès habillé d'une robe rose et se faisant coiffer et faire les mains par les femmes de chambre d'Omphale, tandis qu'elle, revêtue de sa peau de lion, tient sa massue et son arc. Mais ce qui s'était passé en vérité était tout simplement ceci: un jour qu'Héraclès et Omphale visitaient les vignes de Tmolos, elle vêtue d'une robe rouge brodée d'or, les cheveux ondulés et parfumés, lui, portant également un parasol d'or au-dessus de sa tête, Pan les aperçut du haut d'une colline. Il tomba amoureux d'Omphale et dit adieu aux divinités de la montagne en jurant qu'il allait la conquérir au plus vite.

Omphale et Héraclès arrivèrent à la grotte retirée où ils se proposaient de se rendre et où ils eurent la fantaisie de faire l'échange de leurs vêtements. Elle l'habilla d'une ceinture en filet transparente, ridiculement étroite pour lui, et lui passa sa robe rouge. Bien qu'elle ait déboutonné celle-ci le plus possible, il fit craquer les manches; quant aux cordons de ses sandales, ils étaient trop courts et n'arrivaient pas à croiser sur son pied.

Après avoir dîné, ils allèrent se coucher dans des lits séparés car ils avaient décidé de faire le sacrifice à Dionysos dès l'aube, ce qui nécessite que les auteurs du sacrifice soient en état de pureté.

Heraclès et Omphale
Héraclès et Omphale de B. SPRANGER
(© Kunsthistorisches Museum, Wien)

Vers minuit, Pan se glissa dans la grotte, et en tâtonnant dans l'obscurité il atteignit ce qu'il prit pour le lit d'Omphale parce que la personne qui l'occupait avait des vêtements de soie. En tremblant, il releva les couvertures dans le bas du lit et se faufila à l'intérieur, mais Héraclès s'étant réveillé, car le dieu était en train de pénétrer dans son lit, le projeta au fond de la grotte d'un violent coup de pied.

Omphale, qui avait entendu un bruit de chute et un grand cri, se jeta hors de son lit et demanda des torches; quand les lumières arrivèrent, Héraclès et ils se mirent à rire aux larmes à la vue de Pan recroquevillé tout endolori dans un coin en train de se frotter le dos. Depuis lors, Pan voua une haine farouche à tout vêtement et demanda à ses adeptes de venir nus célébrer ses rites.
C'est lui qui, pour se venger, fit courir le bruit que cet échange bizarre de vêtements avec Omphale était un vice et qu'ils en étaient l'un et l'autre coutumiers.

Finalement Omphale reconnaissante de tous les services qu'Héraclès lui avait rendus et ayant enfin découvert sa véritable identité et sa naissance divine, lui rendit sa liberté et le renvoya à Tirynthe, chargé de présents.

 

❖ Filiation
? Iardanos
OMPHALE
Époux* / amant Enfants
Tmolos*  
Héraclès Agélaos
Lamos
Laomédon
(Tyrrhénos)
❖ Sources antiques
❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]