Les Hyades

Les Hyades étaient filles d'Atlas (ou de Mélissos, roi de Crète, ou d'Erechthée ou de Cadmos) et de Pléioné (ou d'Æthra l'Océanide).

Mercure confie Bacchus aux Hyades
Mercure confie Bacchus aux Hyades
1725, Collin de Vermont © Musée des B-A de Tours

On en comptait deux, sept et jusqu'à vingt-sept. Leur nom signifiait les "pluvieuses" car elles étaient les nymphes des pluies de printemps.
Elles étaient les sœurs de Hyas et des Pléiades.
Leurs noms les plus courants sont: Ambrosia, Eudora, Aesylé, Coronis, Dioné, Polyxo, Phaeo...

Elles avaient élevé Zeus à Dodone ou sur le mont Nysa en compagnie de Silène.

Après la naissance de Dionysos elles portèrent le jeune dieu sur le mont Nysa et le remirent à Ino l'une des filles de Cadmos, fondateur de Thèbes.
Elles furent rajeunies par Médée;
Zeus les transporta au ciel pour les soustraire de la colère d'Héra et former la constellation des Hyades.

Suivant une autre légende, Hyas périt à la chasse, tué par un lion ou un sanglier; plusieurs Hyades moururent de douleur alors Zeus (ou Dionysos) en remerciement de l'avoir élevé, les changea en une constellation de sept étoiles dans la tête du Taureau, constellation qui annonçait la saison des pluies. Quant à leur frère, Hyas, il hérita de la constellation du Verseau.

❖ Filiation
Pléioné
Æthra
Atlas
HYADES
Epoux* / amant Enfants
   
❖ Sources antiques
❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]