HEURES

Les Heures en (Gr. Ὡραι; Lat. Horae) étaient des déesses, filles de Zeus et de Thémis, dont le rôle a évolué au fil du temps.

Eirènè par Ludwig KNAUS

 

On en comptait trois à l'origine dont les noms indiquaient leur rôle moral :
Eunomia, déesse de l'ordre établi
Dicé, déesse de la Justice, c'est à dire des jugements équitables, et des droits établis par la coutume et les lois humaines. Elle était l'ennemie de tout mensonge et la protectrice d'une sage administration de la justice. Elle observait les actions des hommes pour détecter les criminels. Dans les pièces tragiques, Dice apparaît comme une divinité qui punit sévèrement tout ce qui est faux, veille à la bonne marche de la justice, et transperce les cœurs des criminels avec l'épée faite pour elle par Aisa, une des Moires. Elle est très souvent confondue avec sa mère Thémis, qui est la déesse de la Loi Divine.
Eiréné, déesse de la Paix,

Elles avaient élevé Héra, Dionysos, Aphrodite, Hermès Aristée. Elles présidaient à la toilette d'Aphrodite. Elles étaient souvent associées aux Charites et aux Nymphes. Elles gardaient les portes de l'Olympe; elles étaient les régulatrices de la vie humaine.

Dans la mythologie alexandrine et romaine, les Heures deviennent des allégories, qui personnifient nettement les saisons, désormais au nombre de quatre. On les considère comme filles du Soleil et de la Lune.
Puis on en compta douze, personnifications des douze heures du jour ou de la nuit, et alors filles de Chronos (le temps).

Heures
Les Heures

Elles répondent aux noms de:
• Augé
• Anatolé
• Musica
• Gymnastica
• Nympha
• Mesembria
• Spondé
• Eleté
• Acté
• Hesperis
• Dysis
• Actos.

Dans une légende tardive une des Heures devint l'épouse de Zéphyr, le vent d'Ouest avec qui elle aura un fils, Carpos.

Les artistes donnaient aux Heures la physionomie de gracieuses jeunes filles, souvent de danseuses vêtues d'habits longs, tenant des raisins, des épis, des rameaux fleuris à la main.

❖ Filiation


Themis
Thémis
Zeus
Zeus
HEURES
Epoux* / amant Enfants
   

❖ Sources antiques

❖ Bibliographie

Bibliothèque virtuelle
https://mythologica.fr