GUERRE DE TROIE ⑴

Les archéologues pensent qu'une guerre a effectivement opposé les Troyens et les Grecs vers 1220 avant notre ère. Schliemann fouilla la colline d'Hissarlik de 1870 à 1890 et découvrit plusieurs villes distinctes et successives sous la ville romaine d'Ilium.
L'Iliade situe Troie sur les deux sources du Scamandre, l'une chaude et l'autre glacée. Dans les récits légendaires, la guerre naquit d'une pomme d'or, sur laquelle étaient inscrits ces mots: «à la plus belle», et qui fut jetée par Eris, déesse de la Discorde, au milieu d'un banquet divin, où l'on célébrait l'union de Pélée, roi des Myrmidons, avec Thétis, l'une des Néréides. La pomme, destinée à la plus belle d'entre les déesses, fit aussitôt l'objet de toutes les convoitises. Craignant de courroucer celles qu'il évincerait, Zeus préféra confier le choix de la plus belle à la main innocente d'un mortel.
Pâris, fils de Priam, roi de Troie, fut choisi pour ce rôle, et il tendit sans hésiter la pomme à Aphrodite, déesse de l'Amour, ignorant ses rivales Athéna et Héra. En échange de cet hommage, Aphrodite assura sa protection à Pâris et lui promit l'amour de la plus belle des mortelles, Hélène. Celle-ci était l'épouse du roi de Sparte Ménélas, mais elle se laissa sans résistance enlever par Pâris et conduire jusqu'à Troie. Ménélas outragé convoqua tous les rois grecs pour reprendre Hélène et laver l'affront.


L'age de Bronze

Elle réunit un grand nombre de héros venus de toutes les contrées de la Grèce et groupés autour du généralissime Agamemnon, le "roi des rois" et de son frère Ménélas. Parmi eux le bouillant Achille, roi des Myrmidons, fils de Thétis et de Pélée, l'astucieux Ulysse, Patrocle l'ami d'Achille, Nestor, Philoctète, les deux Ajax...
Lorsque les Troyens eurent refusé de rendre Hélène à Ménélas, les guerriers grecs rassemblèrent leurs mille vaisseaux dans la baie d'Aulis et entreprirent le siège de Troie, qui dura dix ans. La flotte grecque est d'abord retenue par les Dieux à Aulis, mais Agamemnon obtient des vents favorables en sacrifiant à Artémis sa fille Iphigénie sur les conseils d'Ulysse.

Les Grecs assiègent Troie pendant dix ans. La ville avec sa citadelle Pergame est héroïquement défendue par les Troyens, et parmi eux les cinquante fils et les cinquante gendres du vieux roi Priam. L’Iliade mentionne quelque 350 Troyens, Troyennes ou alliés de Troie. Au premier rang desquels combat Hector, epoux d'Andromaque.
Voici les acteurs en présence.

• GRECS ou ACHEENS

Achille Fils de Pélée et Thétis, chef des Myrmidons, il fut tué par Pâris
Agamemnon Roi de Mycènes, frère de Ménélas et mari de Clytemnestre
Ajax le grand Roi de Salamine et valeureux guerrier grec. Il see suicida après avoir perdu la raison
Ajax le petit Roi de Locride, guerrier sanguinaire, sans scrupules et impie, il meurt noyé.
Anios Roi de l'île de Délos qui fournit, grâce à ses filles, les Vigneronnes, les provisions nécessaires à l'expédition
Antiloque Fils de Nestor, il fut tué par Memnon (ou Hector ou Pâris)
Ascalaphos Fils d'Arès et de Astyoche; Roi d'Orchomène; il fit parti des Argonautes; il fut tué par Déiphobe.
Calchas Devin grec
Clytemnestre Sœur d'Hélène, et épouse d'Agamemnon
Diomède Guerrier qui blessa Arès et Aphrodite
Eurybatès Héraut grec
Hélène Fille de Léda et Tyndare, épouse de Ménélas
Idoménée Roi de Crète, accompagné de son fidèle Mérion.
Machaon Fils d'Asclépios, il fut le médecin de l'armée grecque. Il fut tué par Penthésilée.
Ménélas Roi de Sparte et mari d'Hélène
Mérion Fidèle compagnon d'Idoménée.
Néoptolème (ou Pyrrhus), fils d'Achille
Nestor Vieux chef grec
Palamède Roi de l'Eubée qui révéla la folie simulée d'Ulysse lequel se venger en le faisant accuser de trahison.
Patrocle Ami d'Achille qui fut tué par Hector.
Phénix Maître d'arme d'Achille et guerrier
Philoctète Fidèle compagnon d'Hercule qui lui donna ses flèches indispensables pour remporter la victoire
Protésilas Prince de Thessalie qui venait d'épouser Laodamie; il fut tuer le premier par Hector
Sthénélos Fils de Canapée et compagnon de Diomède.
Talthybios Héraut grec. Après sa mort, il fut considéré comme le protecteur des ambassadeurs et il avait un sanctuaire à Sparte.
Teucer Fils de Télamon, il est le plus habile archer grâce à l'arc donné par Apollon. Il aurait tué Hector si Zeus n'avait rompa la corde.
Thersite Le plus laid et le plus lâche des grecs.
Tlépolémos Fils d'Hercule, il fut tué par Sarpédon
Ulysse Roi d'Ithaque

  Les dieux et les déesses vont intervenir dans cette guerre et chacun aidera de son mieux le camp qu'il défend. Les dieux sont constamment présents dans les récits homériques. Ce sont eux qui tirent les ficelles et les mortels sont leurs marionnettes. Ils ne cessent d’intervenir dans leurs affaires, sans d’ailleurs être d’accord entre eux.
Ils ont des réactions et des passions humaines : ils se mettent en colère, se vengent, mentent, utilisent la ruse ; ils éprouvent des désirs, tombent amoureux, s’unissent à des mortels et en ont des enfants.

• DIVINITES

Aphrodite pour les Troyens
Apollon pour les Troyens
Arès pour les Troyens
Artémis pour les Troyens
Athéna pour les Grecs
Hadès  
Héphaïstos Forgera les armes d'Achille
Héra pour les Grecs
Hermès  
Iris  
Péon Médecin des dieux; ce fut plus tard le surnom d'Apollon
Poséidon pour les Grecs
Thétis Mère d'Achille
Zeus  

page 2

http://mythologica.fr