STYX

Océanide, fille d'Océan et Téthys, Styx épousa le Titan Pallas (fils de Crios) et enfanta Niké (Victoire), Cratos (Pouvoir), Zélos (Ardeur) et Bia (Force) qui aidèrent Zeus dans le conflit qui l'opposa aux Titans). Elle donna son nom au fleuve qui entourait les Enfers.
Zeus, pour la remercier d'avoir envoyé ses enfants l'aider dans le conflit des Titans, rendit magiques ses eaux noires : elles avaient en effet la propriété de rendre invincible celui qui s'y trempait. Thétis y plongea Achille à l'exception du talon par lequel elle le tenait.

Charon traversant le Styx
J. Patenier 1515-1524;
© Museo del Prado, Madrid

Si quelqu'un jurait par le Styx, son serment devenait inviolable : le serment, "horkos", avait une valeur sacrée. Il était généralement fait par le Styx mais pouvait se faire par d'autres divinités ou héros : Zeus, Héraclès, les Dioscures, etc.

Même les dieux ne pouvaient pas s'y soustraire et en cas de manquement à leur parole, ils n'avaient plus le droit de boire ni ambroisie ni nectar pendant un an et ils étaient chassés de l'Olympe pendant une "Grande Année" (neuf ans).

En jurant par le Styx, il fallait que les dieux aient une main étendue au dessus des eaux du Styx qu'Iris allait puiser dans une coupe d'or.

Certains humains jurèrent imprudemment par le Styx et leur serment non tenu ou parjure méritait un châtiment exemplaire:

Les Aloades
C'est parce qu'ils avaient juré par le Styx d'enlever Héra et Artémis qu'Otos et Ephialtès furent attachés à une colonne dans une plaine désolée privée de soleil, dans le vent, le froid et le brouillard ; au-dessus d'eux une chouette hululait de façon lugubre: leur châtiment, pour ne pas avoir tenu leur serment fait par le Styx, devait être en effet exemplaire.
Un oracle leur avait prédit qu'ils ne pouvaient être tué par personne, fut-il humain ou animal ; c'est ainsi qu'ils se crurent invulnérables et n'imaginèrent pas se tuer entre eux.

Tantale
C'est dans les eaux du Styx que Tantale ¹ fut plongé pour expier sa faute.

FILIATION

Téthys Océan
STYX
Epoux Enfants
Pallas Bia
Nikè
Zélos
Cratos

SOURCES

http://mythologica.fr