NYMPHES

Les Nymphes, (Gr. νύμφη) divinités secondaires qui personnifiaient les forces vives de la nature, filles de Zeus suivant Homère, ou nées des gouttes de sang d'Ouranos, représentaient la vie des eaux, de la végétation et de la Nature. Les Nymphes présidaient aux divers phénomènes naturels comme les sources, les nuages, les arbres, les grottes, les prairies, des montagnes ou les plages. Elles étaient spécialement chargées de prendre soin des plantes et des animaux.

❖ Classification

Les Nymphes étaient des divinités bien souvent bienfaisantes, protectrices de la jeunesse, surtout des jeunes filles et des fiancées.
Les nymphes et le satyre
BOUGUEREAU
On distinguait les nymphes en fonction de leur habitat:
Naïades, ou nymphes des sources
Néréides ou nymphes de la mer
• Oréades, ou nymphes des montagnes et des grottes
• Dryades, ou nymphes des arbres
• Hamadryades dont le destin était lié à celui d'un chêne.
• Méliades ou nymphes des frênes
• Napées ou nymphe des montagnes, des prairies et des forêts.


• Lampades, nymphes chtoniennes, porteuses de torches, qui accompagnaient Hécate.

Ces belles jeunes femmes, élégantes et séduisantes étaient parfois les suivantes d'une grande divinité, comme Artémis, ou d'une autre Nymphe, d'un rang plus élevé, comme Calypso qui avait son cortège de nymphes.
Elles n'étaient pas immortelles mais elles vivaient très longtemps. Elles pouvaient épouser un mortel et de nombreux héros avaient pour mère une nymphe.

❖ Les plus célèbres

Certaines ont eu une action signalée dans la mythologie:

Nymphe enlevée par un faune
Alexandre CABANEL (1860)
CP
AMALTHEE
Naïade, nourrice de Zeus, en général représentée par une chèvre dont une des cornes servit à faire la corne d'abondance; Amalthée fut mise au rang des astres avec ses deux chevreaux.
ARGYRE
Naïade d'une fontaine en Achaïe, Argyre aima Sélemnos quand il était jeune et beau mais le délaissa plus tard. Sélemnos mourut de chagrin mais fut changé par Aphrodite en rivière dont les eaux avaient le pouvoir de faire oublier l'amour.
CALYPSO
Nymphe et reine de l'île d'Ogygie, Calypso était la fille d'Atlas, elle accueillit Ulysse qui venait de faire naufrage.
CHELONE
Lors du mariage de Zeus et Junon, Chéloné refusa d'y assister prétextant qu'elle ne sortait jamais de chez elle et se permit même de railler les nouveaux époux. Elle fut rendue muette et transformée en tortue.
CHLORIS
Amante de Zéphyr assimilée à Flore des Romains.
DAPHNE
Nymphe chasseresse, Daphné demanda à son père, le dieu-fleuve Pénée, de la transformer en lauriers pour échapper aux assiduités d'Apollon.
DERCETO
Nymphe d'un lac de Syrie mi femme mi poisson. Aphrodite lui inspira une passion pour le dieu fleuve Caÿstros, dont elle eut une fille, Sémiramis. Elle tua son amant et abandonna sa fille avant de se réfugier au fond du lac.
DRYOPE
Nymphe d'Arcadie qui fut aimée d'Apollon ou d'Hermès et qui devint la mère de Pan
Les Oréades (1902)
BOUGUEREAU
ECHO
Nymphe de l'Hélicon, Echo aurait favorisé les amours de Zeus en amusant Héra de son bavardage pendant que le maître des dieux courtisait les nymphes.
HESPERIDES
Nymphes qui habitaient une île voisine de l'Atlas, les Hespérides gardaient le jardin merveilleux, rempli de pommes d'or cadeau de Gaia à Héra, et elles étaient aidées par Ladon, dragon à cent têtes.
OENONE
Fille du dieu-fleuve Cébren , près de Troie; Rhéa avait conféré à Oenone le don de prophétie et Apollon qui l'avait courtisée sans succès, lui avait appris l'art de soigner avec des simples. Elle fut la première épouse de Pâris et refusa de le soigner.
SAMALCIS
Nymphe qui tomba amoureuse d'Hermaphrodite.
SYRINX
Syrinx, nymphe d'Arcadie, fut poursuivie par Pan; elle implora les nymphes du fleuve Ladon de la secourir et elle fut changée en roseaux. Pan pour se consoler pris une brassée de roseaux et fabriqua une flûte champêtre appelée syrinx.
THYIA
Fille de Castalios ou Cephisseos, elle devint mère de Delphos par Apollon. Elle fut la première à sacrifier à Dionysos et à célébrer les orgies dionysiaques en son honneur. Les femmes d'Attique qui venaient chaque année à ces fêtes sur le Mont Parnasse, recevaient le nom de Thyades ou Thyiades. (Pausanias X, 6 § 2)

❖ Arts

Dryade par
Evelyn de MORGAN
Crenaia, la nymphe de la rivière
Dargle par LEIGHTON
Syrinx par Arthur HACKER
© Manchester Art Gallery

❖ Sources

http://mythologica.fr