SPQRCarmenta

Carmenta est, selon la légende romaine, la mère d'Evandre, fondateur d'une colonie en Italie.

Statue de Carmenta

Elle vint avec lui d'Arcadie, lorsqu'il fut exilé de ce pays et dut chercher un refuge en Italie où le roi du Latium les accueillit. On racontait aussi que Carmenta n'était pas la mère, mais la femme d'Evandre.

Le nom de Carmenta n'était pas, dit-on, celui qu'elle portait en Arcadie. Tantôt on rapporte que son nom primitif était Nicostraté, tantôt Thémis, tantôt Timandra ou encore Telpousa.

On considérait Carmenta comme une divinité de la naissance. On l'invoquait sous le double nom de Prorsa et de Postuersa, d'après les deux positions possibles de l'enfant qui va naître.

On en faisait une nymphe, fille du fleuve Ladon. C'est à Rome qu'on lui aurait donné son nom de Carmenta, car elle possédait le don de prophétie (de carmen, le « chant magique »).

Elle vécut très âgée, mourut à 110 ans. Son fils l'ensevelit au pied du Capitole, non loin de la Porte Carmentale, ainsi appelée en souvenir de la prophétesse.

C'est sa connaissance des oracles et des destins qui lui permit de choisir le site « heureux entre tous » de Rome pour y établir son fils.

Lorsque Hercule vint à Pallantée, au retour de l'expédition contre Géryon, elle prophétisa au héros le destin qui l'attendait.

Pour expliquer l'exclusion des femmes du culte d'Hercule à l'Ara Maxima, on disait que, le héros ayant invité Carmenta à prendre part au sacrifice qu'il offrait lors de la fondation de cet autel, elle refusa. Irrité, le dieu interdit désormais aux femmes d'assister à la célébration de son culte.

❖ Filiation
? ?
CARMENTA
Epouse* / amante Enfants
Mercure Evandre
❖ Sources antiques
❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


31-Mar-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]